Accueil / People / David Hallyday se confie sur le Taulier : « Il n’avait pas toujours de bonnes personnes dans son entourage ! »

David Hallyday se confie sur le Taulier : « Il n’avait pas toujours de bonnes personnes dans son entourage ! »

Trois ans après la mort de son père, David Hallyday décide de donner une interview. Si cette dernière a principalement pour but de mettre en avant son dernier opus, c’est aussi l’occasion pour lui de parler de sujets plus personnels.

On apprend d’ailleurs le ressenti de ce dernier lors de la disparition de son père. Mais pire encore, David Hallyday a décidé de parler de la relation de son père avec son entourage. Des détails croustillants dans les prochaines lignes !

David Hallyday, changé par la mort de son père !


Alors qu’il est en pleine promotion de son album intitulé « Imagine un monde », David Hallyday a profité d’une interview pour se confier sur la mort de son père. Trois ans après la disparition du taulier, son fils déclare que ce drame lui a permis de grandir malgré tout.

Il y fait d’ailleurs référence en disant que c’est « une douleur infinie, qui ne cicatrise jamais ». Le chanteur réalise qu’il « n’est plus un enfant ». D’après lui, perdre un parent vous oblige à grandir et à prendre soin de vous avec le temps. Il revient aussi sur les personnes qui évoluaient autour de son papa et n’avait pas que des éloges sur le sujet.

Un entourage qui était loin d’être toujours le bon


En évoquant toutes les personnes qui évoluaient dans l’entourage de son paternel, David Hallyday ne peut s’empêcher de dire qu’il y avait de bonnes et de mauvaises personnes. Il évoque notamment Eddy Mitchell comme « un membre de la famille ». Ce dernier avait d’ailleurs pris la défense de David et Laura après avoir appris qu’ils avaient été déshérités.

Une affection que David Hallyday avait évoquée lors de son passage sur le plateau du 20h30 de dimanche. Pour lui, Eddy Mitchell n’est pas juste un grand ami de Johnny, il a réussi au fil des années à intégrer la famille. Ils ont d’ailleurs toujours autant de plaisir à échanger l’un avec l’autre.