Jean-Luc Mélenchon était l’invité de Cyril Hanouna ce jeudi 11 février. Le fameux animateur a effectivement réussi son pari de gagner en respectabilité. Désormais, son plateau est devenu l’agora télévisuelle du pays.

Ce jeudi 11 février sur France 2, Marine Le Pen échange avec Gérald Darmanin en présence des journalistes Léa Salamé et Thomas Sotto. Il s’agissait effectivement d’un débat conventionnel, voire académique. En même temps sur C8, Mélenchon affrontait les chroniqueurs de l’émission « Balance ton post ».

Apparemment, ce n’est pas par hasard que Jean-Luc Mélenchon intervient sur le plateau de Cyril Hanouna. D’abord, il y a l’esprit « cool » qui est devenu la marque de fabrique de l’ancien ministre de Jospin. De par ses « clash » sur Tik Tok, ses conférences en hologramme et étant soutenu par son équipe de com, il a appris à amadouer la jeunesse. Toutefois sur C8, il peut très bien compter sur le public. C’est d’ailleurs grâce à ce dernier que cette chaîne est devenue l’arbitre des débats importants sur l’avenir du pays.

Un Morning Live accordé à Emmanuel Macron


La classe politique constate que la solennité républicaine souhaitée peut bien s’accommoder des clashs et des buzz coutumiers de la chaîne. Et pour cause « Touche pas à mon poste », l’émission parfois jugée de vulgaire a changé de direction. En 2018, elle a effectivement produit « Balance ton post ». Mais fini les nouilles dans le slip ! Il convient désormais de faire place aux débats de société. Reconnu pour être trublion, Cyril Hanouna préfère garder ses distances avec l’épisode des Gilets jaunes.

Apparemment, on peut constater que ce fameux comédien blague de moins en moins. En 2018, rappelons sa réquisition d’Éric Naulleau pour sa nouvelle émission. Sans doute, cela lui conférait sa légitimité. Effectivement, cet homme était une figure intellectuelle et éditeur habitué aux humiliations devant la caméra. Il représentait même une personnalité idéale pour le projet de l’animateur de C8. Reste à savoir si Cyril Hanouna a également poursuivi son évolution. Aussi la même année, Nicolas Dupont-Aignan apparaissait sur le plateau. En juillet 2019, l’animateur a enlevé Laurence Saillet du poste de porte-parole des Républicains. À cet effet, les éclats de rire s’atténuent tandis que la posture journalistique commence à prendre de l’ampleur.

Gilets jaunes, Marlène Schiappa et Cyril Hanouna en co-animation


Au moment où elle surgit à la fin de l’année 2018, le plateau de « Baba » devient le porte-voix des contestataires du système Macron. Les figures du mouvement y défilent par tour. En janvier 2019, une émission spéciale a été organisée sur le plateau en vue d’un débat national annoncé par Emmanuel Macron. Ainsi, la secrétaire d’État à l’Égalité entre les femmes et les hommes, Marlène Schiappa collabore avec Cyril Hanouna dans l’animation de l’émission.

Dans Le Journal du dimanche du 27 janvier 2019, Cyril annonce vouloir répéter l’expérience.

« Notamment pour les élections européennes. “Balance ton post” sera l’un des acteurs médiatiques de cette campagne, et je compte en faire l’un des grands rendez-vous de débat du printemps », annonce-t-il.

Il y affirme même « échanger des SMS » avec le Président de la République. En campagne présidentielle, il s’avère que ce dernier l’a appelé en premier. Apparemment, il voulait présenter ses meilleurs vœux pour le 1000e anniversaire de l’émission « Touche pas à mon poste ». Ce jour, il a confié qu’il « espérait revenir comme Président pour la 1500e ».

Pourtant dès la fin de l’année 2017, Emmanuel Macron ne pouvait s’empêcher de souhaiter son anniversaire directement à l’animateur vedette de C8. Le lendemain, Jean-Jacques Bourdin a réagi :

« La communication d’Emmanuel Macron se résume à une déambulation dans l’Élysée et un coup de fil à 23 h dans l’émission de Cyril Hanouna. […] Moi, j’en pleure. Je suis assez consterné »,affirmait ce journaliste dans la matinale de RMC/BFMTV.

Qu’en est-il du général de Gaulle répliquant à Agathe Auproux ?


Il s’agit probablement de cette France qui se détache des questions politiques, de son insatisfaction permanente des élites et qui constituent en partie le million de téléspectateurs abonnés au rendez-vous quotidien de Cyril Hanouna. D’ailleurs, Emmanuel Macron, semblable à d’autres politiques, entend toucher.

Selon l’hebdomadaire satirique, Le Président aurait déclaré :

« Il y a des millions de téléspectateurs qui ne lisent ni les quotidiens ni la presse magazine. C’était un moyen de toucher des gens que l’on ne touche jamais ».

D’après Libération, c’est mieux afin de « toucher des Français qui ne lisent pas la presse et ne regardent pas les “grandes” émissions politiques » que le Jean-Luc Mélenchon s’est rendu à Balance ton poste ! Cyril Hanouna leur offre ainsi cette audience qui leur manque.

​Avec l’unique règle, d’accepter le dialogue avec le public, le leader de la France insoumise a décidé de venir sans Éric Naulleau. Sa condition a heureusement été acceptée par l’animateur de TPMP. Étant critiquée pour son intervention sur l’émission de Cyril Hanouna, Marlène Schiappa avait ainsi démontré « un mépris de classe ».

Sans doute, cela ne restera pas sur cette confusion générée entre le sérieux du politique et la futilité du spectacle intrigue. Tout cela nous amène déjà à réfléchir sur le général de Gaulle répliquant à la chroniqueuse de TPMP Agathe Auproux.