Découvrez dans cet article les nombreux bienfaits et les propriétés du miel pour la santé selon un nutritionniste agréé. Depuis des siècles le miel s’est invité dans les cuisines et est utilisé pour ses vertus. Il possède des propriétés miraculeuses qui s’étendent à notre alimentation et sur notre corps. En effet, il possède un pouvoir sucrant et meilleur pour la santé.

Profil nutritionnel du miel


Comme nous la savions tous, le miel est un produit des abeilles. Ils les collectent du nectar des plantes à fleurs. D’ailleurs, les hommes l’utilisent pour ses innombrables vertus pour la santé et la beauté depuis des siècles. Petite histoire, le miel est considéré comme la « nourriture des dieux » dans la Grèce antique. En Chine, il est utilisé comme un médicament.

Le miel se compose d’acides aminés, d’antioxydants, de vitamines, de minéraux et de sucre. À noter, qu’il est plus sucré que le sucre, mais son indice glycémique est bien modéré.

Une cuillère à soupe de miel soit 20 g contient :
15,4 g de sucres
0,1 g de protéines
58 kcal / 246KJ
15,3 g de glucides
0 g de lipides

Les bienfaits et les propriétés du miel pour la santé


Le miel brut, non transformé, pasteurisé ou filtré est considéré comme la « reine » du miel. En effet, il conserve l’ensemble des nutriments bénéfique pour la santé. À noter que les bienfaits du miel sur la santé dépendent de son traitement et de la qualité des fleurs.

Le miel possède des vertus antiseptiques. De plus, il accélère le processus de guérison des plaies légères et superficielles, les ulcères et les brûlures. Il est principalement composé de glucose et de fructose, deux sucres qui attirent fortement l’eau. Donc, le miel absorbe l’eau de la plaie et la dessèche pour inhiber la croissance des bactéries et des champignons.

Le miel de couleur foncée est riche en composants chimiques comme les flavonoïdes. Ces derniers possèdent des propriétés antibactériennes, antivirales, anti-inflammatoires et anti-allergènes. Dans ce sens, à cause de la teneur en flavonoïdes, nombreux l’utilisent comme un produit du substitut du sucre.

Quelques recommandations sur l’utilisation du miel


Cependant, bien qu’il possède un indice glycémique inférieur à celui du sucre, il est riche en calories. Il peut provoquer une augmentation de la glycémie. Il est donc préférable de le consommer avec modération. Si vous préférez le miel, choisissez une variété brute. Elle contient plus de vitamines, d’enzymes, d’antioxydants et d’autres nutriments que le sucre blanc.

Pour les diabétiques, il n’y a pas d’avantage à remplacer le sucre par le miel. En effet, les deux affecteront le taux de sucre dans le sang.

De surcroit, les nourrissons de moins d’un an ne doivent pas consommer de miel brut ou transformé. Cela peut provoquer une intoxication alimentaire appelée botulisme. Il s’agit d’une intoxication rare causée par des toxines produites par la bactérie Clostridium botulinum.