Alors que l’affaire concernant la disparition de Delphine Jubillar n’est toujours pas classée, un étrange témoignage la relance de plus belle.

Une affaire toujours en cours


Cela fait plus d’un an que l’affaire Delphine Jubillar est toujours en cours. En effet, c’est depuis le 15 décembre 2020 que la jeune infirmière n’a laissé aucune trace. On n’a plus de nouvelles d’elle jusqu’à maintenant. Le suspect principal a bel et bien été incarcéré.

Il s’agit de son propre mari, Cédric Jubillar. En effet, c’est lui qui est soupçonné d’avoir tué et fait disparaitre le corps de sa femme. Mais on n’a toujours pas retrouvé Delphine, même pas son corps. En d’autres termes, l’affaire n’est pas encore résolue.

Une nouvelle piste ?


Si jusqu’à maintenant, toute l’attention des enquêteurs étaient portées sur Cédric Jubillar, cela n’a abouti à aucun résultat. Mais un nouveau témoignage a été reçu. Ce dernier pourrait montrer une autre piste permettant d’avancer dans la résolution de cette affaire. Celle qui a témoigné est l’amie et voisine de Delphine Jubillar.

Ce dernier a parlé du cimetière de Saint-Dalmaze. Il s’agit du cimetière de la commune où les Jubillar habitaient. En février de cette année, ce témoin déclare avoir vu le mari de la disparue s’aventurer dans ce cimetière en mars 2021. Cédric semblait connaitre les lieux comme s’il y venait souvent.

Fouiller le cimetière pour retrouver Delphine Jubillar ?


Quand la voisine l’a vu, Cédric Jubillar lui avait demandé d’ouvrir une tombe avec lui. En effet, il voulait ouvrir une des tombes du cimetière de Saint-Dalmaze. Une fois la tombe ouverte, Cédric a dit quelque chose de très suspect. En effet, il a dit, tout joyeux : « Maintenant, il y a tes empreintes avec les miennes ».

Maligne, la voisine a enregistré toute la conversation. Elle incite également aux personnes en charge de l’affaire de continuer de fouiller dans la zone du cimetière. La dame est persuadée que c’est en faisant des recherches dans ce lieu que l’affaire Delphine Jubillar sera résolue.