La photo de Delphine Wespiser ensanglantée par son remède douloureux contre la cellulite titille la curiosité du public. Dans ce sens, chroniqueuse dans l’émission de Talkshow Touche pas à mon poste partage cette expérience avec sa communauté virtuelle. En même temps, la Miss France 2012 utilise la même technique que Karim Benzema pour améliorer la circulation sanguine.

Son remède douloureux contre la cellulite


En effet, l’ancienne reine de beauté Delphine Wespiser ensanglantée opte pour la médecine chinoise afin de lutter contre la cellulite.

Dans ce sens, il s’agit des ventouses qui vont agir sur la circulation sanguine du patient qui choisit ce remède douloureux.
En même temps, elles ont également une action antalgique, réflexe, énergétique, et décongestive, selon les confidences de la chroniqueuse.

Apparemment, dans son post sur sa story Instagram dans lequel elle partage avec sa communauté virtuelle cette expérience bien-être.
Par ailleurs, la Miss France 2012 qui officie en tant que chroniqueuse dans TPMP va bientôt animer sa propre émission sur C8.

Delphine Wespiser ensanglantée


En effet, nous pouvons constater sur sa vidéo que cette technique qui semble très douloureuse rend Delphine Wespiser ensanglantée.
Dans ce sens, le dos de celle qui partage la vie du grand homme d’affaires Roger se met à gonfler.

En même temps, un site spécialise partage son point de vue à propos de cette pratique de la médecine chinoise.
Apparemment, la technique des ventouses permet de soigner les problématiques concernant la circulation sanguine et le retour veineux paresseux.

En même temps, ce remède particulièrement douloureux peut également prévenir la cellulite et peau d’orange, Œdèmes et gonflement d’une zone.

Le même remède que Karim Benzema


En effet, comme Delphine Wespiser, l’attaquant de l’équipe de France Karim Benzema utilise également cette méthode.

Dans ce sens, le remède douloureux plus communément appelé la Hijama semble plaire aux célébrités sans doute pour son efficacité.
Apparemment, cette technique utilisée sur la chroniqueuse de TPMP et le footballeur s’apparente à la thérapie par les ventouses.

Notamment, le dos du papa de trois enfants se retrouve recouvert de marques rouges aux allures de gros suçons.
Et pourtant, ces ronds lui recouvrant le dos jusqu’au cou ne sont pas des tatouages, mais des traces des ventouses.