Denitsa Ikonomova, elle craque pour François Alu, une réjouissante nouvelle pour le danseur du Ballet de l’Opéra ! Selon des rumeurs, la séduisante juge de Danse avec les stars serait en couple avec le nouveau membre du jury François Alu. On vous en dit plus !

Denitsa Ikonomova, elle craque pour François Alu


Denitsa Ikonomova, la séduisante juge de Danse avec les stars, serait surement heureuse de celui qui serait son compagnon dans la vie mais aussi partenaire dans cette émission. En novembre dernier, le magazine Voici avait mentionné dans ses colonnes une supposée idylle entre les deux jurés. On pouvait y lire les propos suivants : « La star de DALS a craqué pour François, le nouveau membre du jury de l’émission. Très amoureuse, elle ne ferait plus un pas sans lui. »

Le couple aurait également été vue se promener dans les rues de Paris. Pour rappel, le danseur du Ballet de l’Opéra de Paris, est désormais danseur étoile depuis le week-end dernier. Il avait fait une représentation sur la scène de l’Opéra de Bastille, à Paris. Denitsa Ikonomova, euphorique et présente aux premières loges a partagé sa joie sur les réseaux sociaux.

« Chaque soir il vient la chercher et ils vont passer la nuit chez lui. »


Selon toujours le magazine Voici, « Chaque soir il vient la chercher et ils vont passer la nuit chez lui. » Il ne fait pas de doute que cette nomination en tant que danseur étoile sera fêtée par le couple. A seulement 28 ans, François Alu peut être fier de son parcours ! Passionné de danse, il interprétait le rôle de Solor lors de la représentation de La Bayardère de Rudolf Noureev. Un rôle qui lui a valu d’être nommé Danseur Etoile du Ballet de l’Opéra de Paris.

Quant à Denitsa Ikonomova, on aura peut-être à nouveau l’occasion de la voir dans la prochaine saison de Danse avec les Stars avec son compagnon François Alu. La jurée fait d’ailleurs beaucoup l’unanimité pour ses qualités. « Sympa, pédagogue et parfois drôle, elle a trouvé sa place. Et si la piste ne lui manque pas, elle devrait être encore là l’an prochain. » soulignait le magazine Voici.