Récemment, il y a eu un dérapage dans TPMP, l’émission de Cyril Hanouna. Toujours riche en rebondissement, cette émission est connue pour permettre à tout le monde de s’exprimer librement. Cependant, il peut arriver que les chroniqueurs se clashent entre eux en cas de sujets sensibles.

Une haine inexpliquée envers les musulmans

Le jeudi 12 janvier dernier, Damien Rieu était parmi les invités de TPMP. Il s’agit d’un militant d’extrême droite, qui depuis plusieurs jours, était au cœur d’une polémique qui a commencé sur Twitter. En effet, il a partagé de nombreuses photos affirmant qu’il s’agissait de musulmans priant dans les lieux publics. Cependant, ce dernier a été piégé par le journaliste Cory Le Guen et accusé de haine envers les musulmans.

Heureusement, il a eu le droit de s’expliquer sur le plateau de l’émission de Cyril Hanouna. Durant son intervention, il  a dû se confronter à Lilia Bouziane, une étudiante en droit voilée. Cependant, au lieu de blanchir son nom, Damien Rieu a de nouveau choqué les chroniqueurs et le public avec ses propos.

D’ailleurs, Raymond l’a accusé de mettre tous les musulmans dans le même panier et la discussion a rapidement pris une mauvaise tournure.

Dérapage dans TPMP, Marco Mouly quitte le plateau

Marco Mouly connu sous le surnom de l’arnaqueur était également présent sur le plateau de TPMP pour régler ses comptes avec Delormeau. D’ailleurs, les deux hommes ont offert une séquence clash aux téléspectateurs. Puis, l’arnaqueur a décidé de rester pour le reste du programme. Cependant, la présence de Damien Rieu et ses propos l’ont rapidement mis mal à l’aise.

Quand Cyril Hanouna a voulu donner la parole à Marco Mouly pour parler de la promotion de son séminaire, ce dernier a déclaré qu’il était tellement choqué qu’il n’arrivait plus à en parler. Ensuite, il s’est adressé à Damien Rieu en le tutoyant pour lui demander s’il avait déjà été dans un pays musulman. Celui-ci lui a répondu qu’il y avait déjà fait de l’humanitaire pour aider les chrétiens et les juifs en danger. Or, pour le chroniqueur, c’était la goutte d’eau qui a fait déborder la vase.

Ainsi, il a retiré son micro et a quitté l’émission en désignant l’extrême droite comme un vicieux sans scrupule.