Des millions de Français remboursés par les impôts suite à la décision du Parlement en août 2022 seront certainement ravis. Apparemment, suite à la suppression de la redevance télé dans le cadre de la loi sur le pouvoir d’achat. En même temps, nous allons vous indiquer dans cet article les 23 millions heureux bénéficiaires de ce remboursement d’impôt.

Des millions de Français remboursés par les impôts


En effet, la décision du Parlement de supprimer la redevance télé entraine des millions de Français remboursés par les impôts.

Dans ce sens, cette taxe sur la détention d’une télévision appelée contribution à l’audiovisuel public finance des organismes publics d’audiovisuel.
Apparemment, la redevance audiovisuelle ou redevance TV est versée aux partenaires diffuseurs par l’administration fiscale après paiement par le contribuable.

Notamment, France Télévisions, Arte-France, Radio-France, RFO, RFI et l’Institut national de l’audiovisuel.
Par ailleurs, elle vaut 138 euros en France métropolitaine en 2022 et généralement payée avec la taxe d’habitation.

Suppression de la redevance télévisuelle


En effet, les millions de Français remboursés par les impôts profitent d’une réduction de charge des ménages par le gouvernement.

Dans ce sens, cette mesure s’inscrit dans la continuité des réformes adoptées lors du premier quinquennat d’Emmanuel Macron.
Apparemment, le chef de l’État propose une réforme du barème de l’impôt sur le revenu et veut supprimer la taxe d’habitation.

Par conséquent, près de 23 millions de foyers en France peuvent profiter de cette économie suite à cette mesure du gouvernement.
Notamment, les bénéficiaires de l’allocation de solidarité aux personnes âgées, les résidents en EHPAD ou encore les moins de 21 ans.

Les bénéficiaires


En effet, ce remboursement ne concerne ceux qui ne sont plus redevables de la taxe d’habitation et qui sont payés mensuellement.

En même temps, les personnes qui disposent d’un téléviseur dans leur logement vont le recevoir par le biais d’un virement.
Notamment, les foyers qui ont souscrit au paiement mensuel de la taxe et de la redevance déjà totalement exonérés.

Par ailleurs, Les Echos affirme que ceux qui n’ont pas opté pour la mensualisation auront une déduction de leur taxe d’habitation.
Apparemment, ils ne verront pas de différence comme ils ne paient plus de taxe d’habitation pour l’automne prochain, une bonne nouvelle.