Le 25 novembre est date qui restera dans les annales. En effet, c’est la journée fatidique du décès de Diego Mraradona. Une légende du football connue de par le monde et qui aura marqué bien des générations. Alors que tout le monde se noie dans la tristesse de cette perte, c’est un autre scandale qui se profile.

En effet, c’est sur les réseaux sociaux que l’annonce du décès du footballeur de 60 ans s’est faite. Mais c’est aussi le lieu où de nombreux hommages ont été postés. Certains beaucoup plus respectueux que d’autres puisqu’une expression en particulier a fait la polémique. Les détails.

Des hommages à n’en plus finir !


Après celui de Kobe Bryant, ce décès est sans aucun doute l’un des plus médiatisés. Et pour cause : il s’agit d’une des plus grandes stars du football qui s’en est allé. L’argentine a d’ailleurs tenu à observer 3 jours de deuil national depuis ce moment.

Mais il n’y a pas que le pays qui est en arrêt depuis. Les fans du footballeur sont également en deuil. Les hommages ont d’ailleurs afflués de partout pour présenter les condoléances à la famille de ce dernier. Une attention qui sera particulièrement commentée par Christian Gourcuff, beau-père de Karine Ferri.

« C’est très malsain ! »


Relatant le décès de Maradona, le journal l’Equipe a utilisé un titre assez peu conventionnel. En effet, on pouvait lire par-dessus le magazine : « Dieu est mort ». Un choix d’expression que bon nombre de personnes ont jugée d’inappropriées. Et pour cause, cela s’apparente à un blasphème qui ne saurait être toléré.

Christian Gourcuff a d’ailleurs déclaré que « c’est très malsain ». Malgré l’engouement qu’il porte au footballeur, il ne lui semble pas juste de donner une telle appellation. D’autant plus que Maradona n’a pas toujours été une grande référence.