En 2023, de nombreux changements auront un impact au niveau des finances et des budgets des Français. Entre autres, nous pouvons compter l’augmentation des retraites, la hausse du ticket restaurant ou encore l’aide carburant.

Augmentation du Smic et du taux PEL

Au plus grand bonheur des Français, le Salaire Minimum Interprofessionnel de Croissance ou le Smic augmentera de 1,81% dès le 01er janvier 2023. En ce sens, le Smic horaire brut basse rade 11,07 euros à 11,27 euros. Quant au Smic mensuel, il augmentera d’environ 30 euros.

En outre, dès le début de l’année, si vous ouvrez un plan épargne logement ou PEL, vous pourrez bénéficier d’un taux de 2%. Cependant, plus précisément, il sera de 1,4% après avoir effectué le prélèvement forfaitaire unique de 30%. En 22 ans, il s’agit de la première hausse du taux de PEL. Cependant, elle ne s’appliquera qu’aux PEL nouvellement ouverts en 2023.

Nouvelles aides à la pompe et évolution du barème de l’impôt sur le revenu

Même si la remise de 10 centimes par litre de carburant prendra fin le 31 décembres, le gouvernement a déjà prévu un nouveau dispositif pour 2023. Il se traduit par un chèque une indemnité carburant de 100 euros. Cependant, seuls les travailleurs les plus modestes pourront en bénéficier.

Par ailleurs, il y aura un changement au niveau du barème de l’impôt dès le 01er janvier. En ce sens, le barème applicable pour le calcul de l’impôt sur les revenus en 2022 sera revalorisé de 5,4%. Ici, l’objectif de l’Etat est de calmer les effets de l’inflation de l’inflation même si ce ne sera pas immédiatement visible sur le budget 2023.

Autres changements importants à prendre en compte dans le budget

Pour les retraités, les pensions du régime de base vont faire l’objet d’une revalorisation dès le 01er janvier. Ainsi, cette hausse de 0,8% s’ajoutera aux deux hausses de 2022 qui étaient de 1% en janvier et de 4% en juillet.

Enfin, le plafond d’exonération des tickets restaurant devrait également augmenter de 10%. En effet, la part employeur exonérée passerait de 5,92 euros à 6,50 euros. Pour faire plus simple, la valeur faciale des titres-restaurant obtenue par les salariés devrait atteindre les 13 euros en 2023. Quant à la somme maximale que vous pouvez dépenser en titres-restaurant, elle reste à 25 euros.