Dominique Tapie expulsée de son hôtel particulier situé dans le 7e arrondissement de Paris se retrouve dans la rue. Apparemment, Bernard Tapie laisse sa veuve dans une situation inconfortable. D’ici la fin du mois, il se peut qu’elle devienne SDF.

Une affaire de succession qui nuit Dominique Tapie

Bien avant la mort de Bernard Tapie, la propriété de l’homme d’affaires se retrouve entre les mains d’un liquidateur judiciaire. Cette propriété de 600 m2 se situe dans la 52e rue des Saint-Pères à Saint-Germain-des-Prés. De plus, sa demeure est inscrite parmi les monuments historiques.

D’ailleurs, le politicien rend son dernier souffle dans hôtel privé. Bernard Tapie est décédé à 78 ans après une lutte acharnée contre le cancer. En effet, l’ex-ministre laisse derrière lui une veuve éplorée s’écroulant sous les dettes.
Par conséquent, d’ici la fin du mois, Dominique Tapie sera expulsée de sa maison.

Dominique Tapie expulsée de son hôtel privé

De son vivant, l’époux de Dominique Tapie enchaine les procès en justice. Quelques mois avant sa mort, Bernard Tapie laisse un passif de plus de 400 millions d’euros. Ainsi, le politicien vend son hôtel particulier à un autre homme d’affaires. Mais la cour de justice s’oppose à cette vente à condition qu’il paye sa dette à l’État. De ce fait, il dispose de six mois pour faire ses cartons.

Bien évidemment en tant qu’héritière de ses biens ainsi que de ses dettes, Dominique Tapie en mauvaise posture puisqu’elle est expulsée de son hôtel particulier à Paris. L’hôtel de Cavoye n’appartient plus à la famille Tapie. À la fin du mois, l’épouse de Bernard Tapie doit quitter les lieux.

Cependant, malgré cette situation difficile, la veuve de l’homme d’affaires peut compter sur ses enfants, Sophie et Laurent Tapie et ses proches.

Les révélations de Sophie des Déserts

La tournure de l’affaire Bernard Tapie interpelle la célèbre journaliste de Paris Match. En effet, selon les informations révélées par Sophie des Déserts, Dominique Tapie expulsée se retrouve même sans carte bleue et de chéquier.

De plus, un dossier sur cette expulsion apparait dans les colonnes de l’hebdomadaire. Le grand reporter se lance à la pêche aux infos sur la veuve de l’homme d’affaires Bernard Tapie. Ainsi, son article se penche sur les déboires de la veuve avec comme titre « Le couple Tapie, clochards les plus célestes de Saint-Germain-des-Prés ? »