Dominique Tapie rusée évite le pire et fait preuve de prudence, une de ses qualités que ses amis lui attribuent. S’écroulant sous les dettes de son défunt, il semble qu’une tout infime de lueur s’ouvre pour elle. La suite de son affaire devient médiatique.

Dominique Tapie hérite les dettes colossales de son mari

Après la mort de Bernard Tapie suite à un cancer, sa veuve Dominique Tapie se retrouve sur la sellette. Elle hérite des 600 millions d’euros de dettes de son mari. Touchée par de gros soucis financiers, Dominique Tapie doit payer l’énorme dette que l’homme d’affaires lui laisse. Faute de moyen, ses propriétés ainsi que des biens immobiliers sont saisis pour payer ce déficit.

En effet, le magazine Paris Match revient sur la situation difficile que vit Dominique Tapie. La veuve se retrouve sous les feux des projecteurs à cause des dettes de son mari. D’ailleurs, sa pire crainte se révèle de la surmédiatisation de son affaire ainsi que de son expulsion de son hôtel particulier.

L’hebdomadaire rapporte le témoignage de ses amis qui affirme sa prudence. Cependant, depuis 2012, Dominique Tapie prévient son époux et lui fait part des conséquences de son action.

Dominique Tapie rusée, le conseil pour son mari pour garder son hôtel particulier à Neuilly

Dernièrement, Dominique Tapie effectue une balade avec son chien dans les rues de Paris. Elle fait preuve de temps de prudence et interpelle son mari pour sécuriser leur avenir. La maman de deux enfants conseille Bernard Tapie de ne pas trop s’exposer puisque leur notoriété et leur fortune irritent la jalousie.

Dès lors, le couple adopte une tout autre tactique. Dominique Tapie rusée opte pour une séparation de biens. En effet, leur demeure à Neuilly d’une valeur de 15 millions d’euros financés à crédit s’enregistre sous le nom de Dominique Tapie.

Il s’agit d’un moyen de préserver la veuve de l’homme d’affaires. Bernard Tapie demeure optimiste malgré la nouvelle tournure de la situation après la fin du mandant de Nicolas Sarkozy.

Bernard Tapie, l’optimiste

Dominique Tapie et son époux, l’ancien ministre restent complice malgré les accusations d’escroqueries qui pèsent sur Bernard Tapie. De ce fait, il multiplie les procédures pour annuler de cet arbitrage. Ainsi, l’homme d’affaires tient toujours à rassurer sa femme.

Cependant, les professeurs de droit ainsi que leurs avocats prédisent le contraire. L’annulation de l’arbitrage reste extrêmement difficile, voire impossible. D’ailleurs, en 2013, Bernard Tapie est mise en examen pour escroquerie en bande organisée.

De plus, en 2008, le couple est contraint de rembourser une somme de 404 millions d’euros. Par conséquent, leurs biens et leurs propriétés sont saisis. En effet, de là commence leur dilemme.

Toutefois, pour les fans de l’homme d’affaires, le protecteur de sa famille prévoit un autre plan pour sortir son épouse de cette difficulté. Dominique Tapie rusée prévoit tout pour se mettre à l’abri des conflits judiciaires à laquelle se trouvent son mari.