Un proche de Bernard prend soin de sa femme, Dominique Tapie. Bernard Tapie a laissé derrière lui une veuve endettée, Dominique Tapie est mal. Il semblerait qu’elle a actuellement un autre homme à ses côtés. Un ami loyal et précieux a montré son bout du nez après la disparition de son mari.

Dominique Tapie survie après la mort de son mari avec l’aide cet homme


Un nouveau compagnon dans sa vie, le magazine Ici Paris parle de la veuve de Bernard Tapie. Dans son numéro du 15 février, le magazine parle Dominique Tapie , suite au décès de son mari, elle s’affiche déjà avec un homme.

L’homme en question est précisément Jean-Louis. Il fait surface dans la vie de Dominique Tapis, quatre mois après le départ de son mari. Un nouveau départ pour elle en compagnie de cet homme. Un homme en qui elle est redevable en ce moment. C’est un proche de la famille depuis des années.

Jean-Louis un fidèle ami du couple depuis des années


Le magazine confirme qu’il est en effet un ami du couple, plus précisément de Bernard Tapie. Il rajoute qu’au départ de son ami, Jean-Louis se devait de veiller sur Dominique Tapis. Il fait le nécessaire pour ne pas qu’elle se laisse aller.

Ce n’est pas précisément une relation sentimentale entre homme et femme. Jean-Louis est plus connu sur le nom de Jean-Louis Borloo. C’est un précédent ministre qui est loyal envers la famille Tapie. C’est donc un ami proche de Bernard Tapie qui ne laisse par à l’écart la veuve d’un bon ami.

Il fait le nécessaire pour Dominique Tapie après le départ de Bernard Tapie


Jean-Louis Borloo mentionne qu’il est là pour elle, ce n’est pas convenable de laisser sombrer la veuve de son ami. Il s’est concrètement démené pour qu’elle trouve un logement après tout ce cauchemar. Elle a dû vendre l’hôtel dans lequel elle a passé sa vie auprès de son mari à 80 millions d’euros. De plus, elle était obligée de faire de même avec l’appartement de sa grand-mère à Paris, suite aux dettes de son mari.

Les saisissants ont suspecté que le défunt avec de la monnaie dissimulé. Néanmoins, anciennement à l’année 90, le magazine elle a relaté que Dominique Tapie mentionnait que son mari était serré. Elle a évoqué que le mariage était pour la vie et non pour la fortune. Par ailleurs, l’estime que son mari Bernard est à la paille n’a pas d’importance, révélait-elle.