Lors de passage à la douane, tous passagers doivent déclarer l’argent liquide qu’ils transportent. Ces règles sont applicables pour les Français ainsi que tous les étrangers entrants ou sortants de l’Union européenne. Passer outre ces restrictions peut entraîner une amende. Les détails à travers cet article.

Une somme de 10 000 euros ou plus absolument à déclarer à la douane

À travers toute l’Union européenne, transporter une somme égale ou supérieure à 10 000 euros est soumis à des règles. Un passager est tenu de le déclarer à la douane. Cela peut être sous forme de billets de banque, de pièces de monnaie ou encore de l’or. Les cartes prépayées, des chèques ou des chèques de voyage entrent également dans cette catégorie.

À noter que cette règle s’applique lors que le voyageur soit le propriétaire de l’argent liquide ou non. En effet, cela concerne également si une personne transporte l’argent pour le compte d’une association ou d’une entreprise. Quant à une communauté d’intérêts, le transporteur est contraint de remplir une déclaration.

Les personnes en possession des bons de caisse anonymes, les bons de capitalisation, les valeurs mobilières, les plaques, les jetons ou les tickets de casino sont dans l’obligation de faire une déclaration. Cela concerne également les effets de commerce non domiciliés, les mandats et les autres titres de créance.

Les conseils pour voyager avec de l’argent liquide pour passer la douane

Le transport transfrontalier d’argent liquide d’un montant de 10 000 euros ou plus est soumis à quelques règles. D’ailleurs, il faut absolument s’y conformer pour ne pas risquer une amende. Pour ce faire, le voyageur doit déclarer la somme à la douane.

La première étape consiste à demander directement le formulaire de déclaration de transport d’argent liquide. Elle est disponible auprès du service des douanes en cas d’entrée ou de sortie du territoire français.

Il serait possible d’envoyer le formulaire de déclaration aux services des douanes cinq jours après le transfert. Ensuite, le voyageur peut utiliser DALIA, le service en ligne de déclaration de capitaux. Cette fois, il est recommandé d’entamer la démarche un mois avant le transfert et au plus tard avant de franchir la frontière.