Ce dimanche 14 août, 2 bébés retrouvés à peine conscients sans surveillance entraînent un drame honteux dans un parc. Dans ce sens, les parents de ces deux bébés n’hésitent pas à les laisser pour profiter de la piscine. Par la suite, les autorités ouvrent une enquête suite à cette affaire qui choque profondément le personnel du parc aquatique.

2 bébés retrouvés à peine conscients


En effet, le magazine Ton Mag rapporte l’affaire de ces 2 bébés retrouvés à peine conscients dans un parc aquatique.

Dans ce sens, ce drame honteux dans un parc capte l’attention du public extrêmement choqué par l’irresponsabilité des parents.
Apparemment, cette situation choquante se produit dans le parc Plopsaqua à Landen-Hannuit, au cœur de la Belgique.

Notamment, un employé constate que les bagages non loin des piscines se retrouvent sans surveillance depuis un bout de temps.
Par conséquent, il décide d’y jeter un coup d’œil et remarque ces deux bébés au milieu de sacs à dos.

Drame honteux dans un parc


En effet, le média Het Laatste Nieuws se penche également sur ce drame honteux dans un parc aquatique en Belgique.

Dans ce sens, la publication rapporte que les deux bébés ne semblaient pas en très bonne santé et étaient à peine conscients.
Notamment, se basant sur le témoignage de la personne qui a retrouvé ces deux enfants de six mois et d’un an et demi.

En même temps, le maire de Hannut, Manu Douette rajoute que le maître-nageur de Plospa les retrouve près des transats.
Apparemment, ils appellent l’ambulance pour sauver ces deux bébés sur des sacs à dos très affectés par la chaleur couchés.

La réaction des autorités


En effet, après 20 minutes de recherche, le personnel du parc retrouve les parents de ces deux bébés.
Dans ce sens, le directeur Carmine Frisenda rapporte qu’ils n’apprécient pas cette décision d’appeler le service d’ambulance.

Apparemment, ils semblent plus s’en faire pour le coût de leur transport que par l’état des bébés, une situation assez curieuse.
Par ailleurs, ces petits de six mois et d’un an et demi sont hors de danger, selon le bilan du lundi 15 août.

En même temps, les parents subissent une arrestation en raison de leur négligence qui a failli provoquer une tragédie.