La fille de Richard Belly a lynché son ex-belle-mère, Jeane Manson, devant les caméras. Cette dernière brise le silence.

Coline Berry a dit des atrocités au sujet Jeane Manson à BFM TV


Elle a avancé que son ex-belle mère faisait partie d’une secte prônant l’inceste et la pédophilie. Elle l’a traitée de dérive sectaire. La secte en question était Les enfants de Dieu, aussi connu sous le nom de La Famille ou La Famille Internationale. Créé en 1968 aux Etats-Unis, ce groupe sectaire a pris de l’ampleur dans le monde au fil des années et fut baptisé « Famille Internationale ».

Il aurait été dissous en France depuis une quarantaine d’années. Cependant, la secte ne serait pas complètement morte et continuerait de faire des dégâts dans le monde. Coline Berry ne s’est pas arrêtée à ces atrocités. En effet, en plus d’avoir traité Jeane Manson de dérive sectaire, elle a également accusé son père de son comportement inapproprié.

Jeanne Manson prouve sa non appartenance à la secte


Invitée avec sa fille Shirel, c’est sur le plateau de TPMP sur C8 que la chanteuse américaine met les points sur les i. Durant l’émission, Cyril Hanouna lui a demandé si elle faisait bel et bien partie de cette secte. Jeane Manson a rapporté la preuve que non. D’ailleurs c’est grâce à cette preuve qu’elle a gagné en diffamation. La preuve en question fut dévoilée par sa fille Shirel.

Il s’agit d’une lettre du gourou même de ladite secte. Dans la lettre, il informe à l’ex de Richard Berry qu’elle ne pouvait pas intégrer leur groupe religieux. En effet, un juif l’avait mariée, le père de sa fille, elle ne peut pas faire parte de la secte Les enfants de Dieu. Il a également souligné que Jeanne Manson serait maudite et l’a traitée d’enfant rejetée de Dieu. Cette lettre garantie donc le fait que Jeane Manson n’est nullement une dérive sectaire. Elle ne faisait pas partie d’une secte prônant l’inceste et la pédophilie.