Les plus faibles ne sont pas les seules à être victime d’agressions sexuelles. Des milliers de femmes subissent des viols dans le monde entier, chaque année.

Malgré les nombreuses actions militantes, les chiffres ne baissent pas. Et les stars ont aussi leurs lots de frustration. Emily Ratajkowski raconte son histoire.

les femmes dénoncent la culture du viol


Les agressions sexuelles, notamment le viol, ont fait couler beaucoup d’encres, ces derniers temps. Cela fait partie de l’émancipation de la femme, qui est vue comme des objets de plaisir. C’est bien pour cela que l’on ne les croit pas, la majorité du temps. De ce fait, les militants dénoncent la culture du viol qui défendent les agresseurs, et qui font croire que les victimes ont leur part de responsabilité.

Mais heureusement, ces actions ne sont pas sans fruit. Plusieurs personnes se rallient petit à petit à la cause et des victimes dénoncent leur violeur. Cela se passer dans les postes de police, ou même sur les réseaux sociaux. Ces actes concernent des personnes lambda, ou encore des personnalités connues.

Emily Ratajkowski dévoile son violeur


Les agressions sexuelles se manifestent de différentes manières, mais il n’est pas rare que cela se déroule sur les lieux de travail. C’est le cas d’Emily Ratajkowski, le mannequin de renom. Elle dénonce un célèbre photographe Jonathan Leder. Cela se passe en 2012, alors qu’elle débute.

Alors qu’elle pose pour lui à son domicile, le photographe commence à lui faire des remarques déplacées sur son physique. Plus tard, il va la toucher avec des mains baladeuses. Emily, choquée, retire alors sa main et l’accuse d’agression. Le jeune homme s’indigne et la traite de gamine.