Selon Europe 1, Emmanuel Macron et son épouse poursuivent un paparazzi en justice. Ce dernier aurait porté atteinte à l’intimité de la vie privée du couple présidentiel.

Le photographe Thibaut Daliphard fait l’objet d’une plainte déposée par le Président de la République et sa femme Brigitte Macron. Une collection d’images sur le thème de « paparazzades des présidents » serait à l’origine de cette accusation. Le couple a procédé à la dénonciation en justice il y a quelques jours.

Un geste pour provoquer selon les plaignants

Depuis le 8 septembre, la personne accusée a exposé des photographies de personnages politiques pour une période de quinze jours. Les images affichaient les sujets durant leurs instants de loisir dans des tenues inhabituelles à leurs apparitions. Le Président de la République et son épouse considèrent cette exposition comme une provocation. La galerie se situe d’ailleurs juste en face de l’Élysée, rue du Faubourg Saint-Honoré.

En effet, il ne s’agit pas d’une simple coïncidence car le photographe visé affronte maintenant le couple présidentiel pour la deuxième fois. L’année 2017 en été, celui-ci a déjà accédé sans autorisation à la résidence des Macron. Le Chef d’État l’a alors dénoncé pour harcèlement et tentative d’atteinte à la vie privée. Mais l’affaire n’a pas été poursuivi puisque des jours après sa déposition, la plainte a été retirée.

Emmanuel Macron et sa femme sur la vitrine d’une galerie d’art

Les portraits des ex-Présidents Nicolas Sarkozy et François Hollande figuraient parmi les clichés mis en avant. Carla Bruni prenait également part sur les vitrines. Pour ce qui est du Président Emmanuel Macron, les visiteurs pouvaient l’apercevoir en tenues de bain sur son jet ski. La photo a été capturée l’année dernière et a déjà fait le tour des médias. Toutefois, le concerné ne souhaite plus aujourd’hui ressortir cette image.

L’affaire a déjà été ouverte auprès des autorités. En début de semaine, l’organisateur de cette exposition a été interpellé par la police pour une interrogation de 2h30. Quant à Thibaut Daliphard, sa convocation aura lieu mardi prochain. Il subira alors une enquête préliminaire initiée par le parquet de Paris. L’accusation pour atteinte à l’intimité de la vie privée du couple présidentiel a ainsi été retenue.