Une femme enceinte de son 13ème bébé encaisse une énorme somme d’argent en allocation familiale et capte l’attention du public. Dans ce sens, cette allocation familiale permet aux foyers les plus modestes en France de de joindre les deux bouts. En même temps, l’Angleterre offre également cette aide sociale pour soutenir les ménages en difficulté financière comme le gouvernement français.

La somme incroyable qu’elle encaisse en allocation familiale


En effet, cette femme enceinte de son 13ème enfant a pu toucher 50 000 euros par an en allocation familiale.

Dans ce sens, cette famille britannique doit cette énorme somme d’argent par l’arrivée imminente d’un autre enfant à l’époque.
Apparemment, Cheryl Prudham, maman de 12 enfants et tombe de nouveau enceinte suite à sa relation avec Lee Ball.

Notamment, à la base elle reçoit 47 000 euros d’allocation familiale mais sa grossesse vaut une augmentation de 3 000 euros.
De plus, la famille peut également économiser jusqu’à 4 000 euros sur les impôts à cause du nombre d’enfants à charge.

Enceinte de son 13ème bébé


En effet, cette femme enceinte de son 13ème enfant confie face aux médias qu’elle était « accro aux bébés ».

Dans ce sens, Cheryl Prudham et son partenaire Lee Ball n’ont pas l’intention de s’arrêter là, ils en veulent plus.
Apparemment, la maman de 13 enfants affirme ouvertement au mois de janvier dernier vouloir agrandir la famille.

Par ailleurs, elle souligne concernant les aides sociales avoir le droit d’en profiter comme il se doit malgré les critiques.
Notamment, il s’agit d’une réponse assez choquante qui avait provoqué un tollé à l’époque mais la famille continue de s’agrandir.

La réaction du public face à cette situation


En effet, Angleterre comme en France, ces allocations familiales entrainent toujours une grosse discussion sur les réseaux sociaux.

Dans ce sens, de nombreuses personnes pensent qu’il faudra imposer une limite à l’augmentation de cette aide sociale.
Apparemment, les familles comme celle de Cheryl Prudham qui touche 50 000 euros par an ne plaisent pas à tout le monde.

Par conséquent, le public exige que le gouvernement limite l’augmentation des ces allocations familiales.
Notamment, il faudra patienter pour savoir s’il y aura un changement à ce propos, une affaire à suivre.