Il y a quelques années de cela, Enora Malagré a connu un succès fulgurant de sa carrière grâce à sa participation dans l’émission TPMP de Cyril Hanouna. Depuis, la jeune femme a disparu du monde de la télévision. Mais récemment, elle a fait son retour sur le devant de la scène et fait de confession inédit…

Enora Malagré, une chroniqueuse célèbre


Connue pour ne pas avoir sa langue dans sa poche, Enora Malagré a immédiatement tapé dans l’œil le trublion de C8. Ainsi, il s’est dit qu’elle pourrait être un élément indispensable et parfait pour jouer le rôle de chroniqueuse sur une de ses émissions.

Visiblement, l’animateur avait raison, car elle avait réussi à se faire une place dans sa bande. Aussi, plusieurs fans ont apprécié ce qu’elle apportait à l’émission.

Ainsi, tout le monde pensait que la jeune femme avait une carrière bien tracée. Également, qu’elle va continuer à profiter de sa notoriété dans TPMP pour percer dans d’autres opportunités et faire de plus en plus d’apparitions.

Malheureusement, on avait tort. En effet, Enora Malagré a par la suite eu des relations compliquées et tendues avec le reste de l’équipe de TPMP. Pour cela, elle a décidé de quitter l’émission et de se faire discrète.

Une épreuve difficile


Il y a quelques jours, l’ex-chroniqueuse de Cyril Hanouna a évoqué cette décision d’être discrète lors d’une interview. Durant laquelle elle est revenue sur l’une des périodes les plus dures et sombre de sa vie. Cette dernière n’est autre que sa crise de quarantaine.

Pour Enora Malagré, cette dernière était une véritable épreuve pour elle surtout en voyant son corps changé. Mais le plus dur pour elle était de faire le deuil d’une chose qui était très importante dans sa vie. Il s’agit de la maternité.

Il y a quelques mois, la jeune femme avait participé à un reportage très intéressant; Ce dernier se porte sur une maladie assez commune chez la femme. Pourtant, il est encore si tabou d’en parler de nos jours. Il s’agit de l’endométriose.

En réalité, cette dernière met encore des années à être diagnostiquée à cause de ce tabou. Alors que les femmes qui souffrent de cette maladie vivent un véritable calvaire et ont une difficulté à avoir des enfants. Pire encore, elles peuvent ne plus avoir d’enfants.