Avec la situation actuelle, la tension monte en France. Pour preuve, cette énorme bagarre qui est survenu fin 2020 dans sur TPMP de Cyril Hanouna.

L’origine de l’énorme bagarre sur TPMP


Depuis plus d’un an, le monde entier vit un vrai cauchemar. En effet, avec l’arrivée du coronavirus et les variants, les gouvernements sont obligés de mettre en place certaines mesures. Ajoutés à cela, ils sont contraints de prendre des décisions radicales qui la plupart du temps ne font pas l’unanimité auprès de la population. Certains citoyens se sentent même mis de côté par l’État, à l’exemple des restaurateurs.

Si l’on se remémore, leurs établissements sont fermés depuis la Toussaint. Une situation qui est difficile à vivre pour eux. Décidés à se faire entendre par le gouvernement, les restaurateurs ont pris une décision radicale. Celle de faire le tout pour tout pour qu’Emmanuel Macron entende leur demande. Et cela, même s’ils doivent user de la violence. D’ailleurs, c’est Cyril Hanouna qui va en faire les frais sur TPMP.

Cyril Hanouna, le porte-parole des oubliés dans TPMP


Cyril Hanouna est bien connue pour donner la parole à tout le monde. En effet, pour lui, la force de ses émissions c’est qu’ils seront des lieux où tout le monde peut s’exprimer. Mais un soir d’octobre 2020, il n’a pas imaginé qu’une telle chose arrive sur le plateau de TPMP. Un énorme dérapage que même la sécurité du programme était obligée d’intervenir.

Face à la situation, Cyril Hanouna sollicite aux vigiles de TPMP : « Laissez, laissez, laissez! Qu’est-ce qu’il se passe, monsieur? Donnez-lui un micro, s’il vous plaît!»

Comme on le sait tous, approcher le trublion de C8 est une chose impossible. Mais, ce soir, il va faire une exception à la règle. Pour cela, pendant quelques instants, les gestes barrières ont disparu du plateau du programme. Toutefois, l’animateur explique pourquoi il se sentait menacé. Selon ses dires : « Vous comprenez, en ce moment c’est compliqué, on est en alerte au niveau sécurité, donc le service fait malheureusement son travail, ils ont paniqué, et si vous parveniez à moi, ça pourrait retomber sur eux». Heureusement pour les travailleurs dans le secteur de la restauration qu’il leur a promis un créneau dans ses prochaines émissions.

Une fois de plus, Baba a montré que son émission est ouverte à tout le monde pour se faire entendre. D’ailleurs, il est même connu comme étant le porte-parole des oubliés. Du reste, pourvu que les violences ne soient pas présentes.