Du haut de ses 64 ans, Isabelle Morini-Bosc reste la plus « ancienne » et la plus fidèle des chroniqueurs de Cyril Hanouna dans TPMP. Toutefois, elle a toujours du répondant lors des débats sur le plateau de TPMP. Comme d’habitude, elle vit entre agacement et joie immense dans cette équipe.

Isabelle Morini-Bosc s’adapte à une équipe jeune dans TPMP


Malgré son âge, Isabelle Morini-Bosc est loin de se laisser faire lors des débats sur TPMP. En effet, elle n’accepte que les remarques de Cyril Hanouna, animateur et producteur du show. Ainsi, avec ses collaborateurs en plateau, c’est une tout autre histoire. Apparemment, elle a toujours du répondant même lorsqu’on lui lance des blagues. À cours de réponse, la chroniqueuse réplique avec des insultes. Effectivement, énerver Isabelle Morini-Bosc est loin d’être une très bonne idée.

Ce 10 mai dernier, ces jeunes collègues l’ont taquiné sur son âge, mais elle a su y faire face. Cette date marque aussi l’anniversaire historique de l’accession au pouvoir de François Mitterand en France. Apparemment, la chroniqueuse avait déjà 24 ans à cette époque. Or c’était son premier vote aux élections présidentielles. Cependant, Steevy Boulay ne croit pas que ce soit la première fois que sa camarade vote. Vraisemblablement, il pensait qu’elle était plus âgée. Des propos qui ont vraiment mis en colère Isabelle Morini-Bosc. Sa réaction était vraiment digne de rester dans le prochain Best-Of d’Isabelle Morini-Bosc de ses meilleurs moments dans TPMP.

Des réactions très inattendues, mais drôles


Dans chacune des émissions de Touche pas à mon poste, des scènes distrayantes séduit toujours le public. Quand Isabelle Morini-Bosc confie que c’était son premier vote en 1981, Steevy Boulay était très étonné. Un « Oh ! » à laquelle elle avait réagi vraiment mal. Bien évidemment, la chroniqueuse de Baba n’a pas tenu sa langue. « Comment ? Tr*u du c*l ! C’était mon premier vote pour de vrai, tu crois que j’ai quel âge en fait ? » martèle-t-elle.

Pour l’énerver encore plus, Steevy Boulay réplique qu’elle aurait pu voter pour Pompidou ou pour Giscard d’Estaing. « Mais il est neuneu lui ! » lui balance Isabelle Morini-Bosc sur le plateau de TPMP. Par la suite, le chroniqueur a continué à faire rire le public en relatant ses rêves récents. Vraisemblablement, depuis trois nuits d’affilée, il rêve de Cyril Hanouna. Effectivement, ils se sont même embrassés. Une déclaration qui a mis Baba mal à l’aise. Néanmoins, Cyril Hanouna a annoncé que Steevy Boulay était en train de devenir fou.