Enrico Macias se livre à une inquiétante confidence à propos de ce qu’il traverse. Il se confie sur l’émission C à vous pour partager son parcours artistique. La musique s’annonce comme une véritable passion, qui l’aide à obtenir une merveilleuse carrière en 60 ans.

Les tristes confidences d’Enrico Macias

Le magazine France Dimanche consacre un article dans ses colonnes pour évoquer la carrière de ce grand artiste français. En effet, à 83 ans, il se confronte à de nombreuses contraintes dans la vie.

Il y a deux ans, Enrico Macias se retrouve au fond du sceau. Premièrement, la disparition de sa femme, Suzy Leyris, l’affecte vraiment beaucoup. De plus, le temps ne lui a pas permis de faire son deuil. Ensuite, sa grosse chute lui inflige une fracture du col du fémur.

Ainsi, il passe deux mois dans un lit d’hôpital. Enfin, le plus ancien déboire et non le moindre s’avère qu’il contracte le coronavirus, qui atteint 25% de ses poumons.

Enrico Macias, inquiétante confidence, « Je suis foutu »

En effet, l’artiste de 83 ans vit un coup dur depuis bien longtemps. Invité sur le plateau de France 5 dans l’émission C à vous, Enrico Macias révèle une inquiétante confidence sur sa carrière. Il se consacre à la musique.

Il se réjouit de pouvoir continuer sa passion malgré son âge. Une occasion pour lui de revenir sur ses 60 ans de carrière exceptionnelle.

L’interprète de Solenzara confie que sans la musique et les émissions télé, il n’est plus rien. De ce fait, le privilège pour lui est de retrouver ses fans pour un grand concert à l’Olympia pour bientôt.
D’ailleurs, Anne-Elisabeth Lemoine le questionne sur son avenir musical.

Non à la retraite !! il poursuit sa carrière

L’animatrice de C à vous l’interroge sur ses projets d’avenir. Elle lui demande s’il compte prendre sa retraite un jour. La réponse d’Enrico Macias reste catégorique. Il ne s’apprête pas à arrêter.

En effet, Enrico Macias, inquiétante confidence, estime être gâté par la vie. Il garde espoir de pouvoir encore bercer toute une génération avec ses chansons. En effet, la musique s’avère être le meilleur médicament pour lui. La chanson c’est lui, c’est sa vie. À 83 ans, il déborde d’énergie à continuer ce qu’il aime faire.