La nouvelle prime carburant de 100 euros a enfin été publiée au journal officiel. Découvrez les conditions pour en bénéficier.

Une prime carburant pour replacer la ristourne de 10 centimes par litre

Même si une nouvelle année vient de commencer, la crise énergétique est toujours d’actualité. En 2022, le gouvernement avait mis en place la ristourne de 10 centimes d’euro au litre de carburant. Une initiative faite pour soutenir les foyers les plus modestes qui doivent se servir de leur voiture pour aller travailler. Mais cette ristourne a officiellement pris fin le 31 décembre dernier.

Aussi, l’exécutif a mis en place une nouvelle aide pour soutenir la population à faire face à la crise. Il s’agit de la Prime carburant de 100 euros, supposée remplacer l’ancienne ristourne de 10 centimes. En effet, un Français fait en moyenne 12 000 kilomètres par an. Aussi, d’après Élisabeth Borne, cette prime équivaudrait à une remise de 10 centimes par litre sur ce trajet.

Comment bénéficier de ce nouveau prime carburant

Pour bénéficier de cette aide, vous devez effectuer une demande sur le site impots.gouv.fr. Ensuite, vous devez y entrer votre numéro fiscal pour vérification. Bien sûr, il faut avoir effectué une déclaration d’impôts préalable pour avoir ce numéro. Puis, vous devez entrer votre plaque d’immatriculation et remplir une déclaration sur l’honneur. Il faut savoir que cette aide est réservée aux personnes qui ne peuvent se passer de leur voiture pour se rendre au travail.

Aussi, cette déclaration est indispensable. Ensuite, comme le précise Bruno Le Maire, ministre de l’Économie et des Finances, vous recevrez le virement sous 8 jours une fois déclaré. La prime carburant sera alors versée directement sur votre compte.

La limite de revenus pour être éligible

Comme dit précédemment, ce n’est pas tout le monde qui peut prétendre à cette prime. Pour en bénéficier, il faut être situé dans les cinq premiers déciles de revenus. C’est-à-dire que vos revenus fiscaux ne doivent pas avoir dépassé 14 700 euros l’année dernière. La limite dépend ensuite de la composition du foyer. En effet, c’est ce qui est précisé dans le journal officiel. Donc pour une personne seule, ses revenus mensuels ne doivent pas avoir dépassé les 1314 euros.

Un couple avec un enfant place la barre à 3 285 euros. De même pour une mère célibataire avec deux enfants. Ensuite, un couple avec deux enfants ne doit pas avoir eu des revenus dépassant les 3 941 euros. Ce montant passe à 5 255 euros avec trois enfants. Mais il faut souligner qu’une voiture ne peut prétendre qu’à une seule indemnité.