Ensuite,était Éric Zemmour est au centre de l’attention ces derniers temps. Il faut croire que le polémiste marié d’extrême droite a marqué un gros coup. Celui qui aspire à devenir chef d’Etat de la France attend un enfant avec sa maîtresse, de 35 ans sa cadette.

Un candidat probable pour l’élection en 2022


Tellement la nouvelle est choquante, Éric Zemmour, a intenté une action en justice pour tenter d’empêcher Closer de publier les détails. Cette liaison secrète qu’il entretenait avec de sa liaison avec Sarah Knafo, 28 ans.

Cependant le magazine Closer rejette la demande de confidentialité à l’amiable. Vendredi, il sort les gros titres avec : « Éric Zemmour va être papa en 2022 ».

Il est à rappeler qu’Éric Zemmour a des condamnations pénales pour propagation de haine raciale. Pourtant, malgré ces diverses mentions à son égard, il espère tout de même affronter Emmanuel Macron pour la présidence.

Éric Zemmour tente d’inverser la situation


De ce fait, M. Zemmour et Mme Knafo s’étaient plaints d’une « atteinte à la vie privée », mais les juges de Paris en ont décidé.

Le couple se retrouve vite sous les feux des projecteurs à cause d’un corps à corps intime. Pour commencer,   Closer représente ensuite M. Zemmour avec une photo de sa femme, l’avocate Mylène Chichportich, qu’il a épousée en 1982.

De ce mariage est né trois enfants adultes, ce qui a amené des journalistes à affirmer qu’il y avait un intérêt public à connaître sa relation avec Mme Knafo.

En guise de défense, les avocats de M. Zemmour ont cité la législation européenne. Ce qui agit sur les droits de l’homme pour tenter de faire interdire l’édition Closer et sa couverture en ligne. Ils ont renforcé que les allégations concernant la grossesse « ne contribuent en aucune manière à un débat d’intérêt général ».

Un duel acharné sur la cour de justice


Par la suite, Éric Zemmour a été jugé à Paris pour avoir qualifié les enfants migrants de « voleurs, violeurs et meurtriers ». C’était pour l’affaire pour « complicité d’incitation à la haine raciale et d’insultes raciales ».

Zemmour, un journaliste de magazine devenu expert de la télévision, a déjà été condamné à deux reprises pour des accusations similaires.

Il est souvent mentionné qu’il peut affronter M. Macron s’il se présente à la présidence française en avril 2022. Éric Zemmour se rabat souvent contre les musulmans, les Noirs et toute autre personne issue de l’immigration.

Pour finir, Il est accusé d’antisémitisme virulent après avoir nié, contre toutes les preuves historiques. En ajoutant que les Français avaient collaboré avec les nazis.