Les médias évoquent cette fois-ci à propos de l’ancien candidat à la présidence de la République Eric Zemmour son hygiène corporelle. Dans ce sens, le compagnon de Sarah Knafo développe même une forme d’obsession inspirée de Napoléon Bonaparte à ce propos. En même temps, l’ancien sniper dans On n’est pas couché diffusé sur France 2 considère Napoléon comme son grand modèle.

Obsession du compagnon de Sarah Knafo


En effet, tout comme son idole, pour Eric Zemmour son hygiène corporelle occupe une place importante dans sa vie quotidienne.

Dans ce sens, l’ancien candidat à la présidence ne supporte pas la sueur et prévoit toujours une chemise de rechange.
Apparemment, France Dimanche rapporte que son grand modèle apprécie énormément les bains et en prend jusqu’à cinq fois par jour.

En même temps, profond admirateur de l’empereur, celui qui partage la vie de Sarah Knafo imite son grand modèle.
Et pourtant, le polémiste ne dispose pas de valets à sa disposition jour comme le cas de Napoléon Bonaparte.

Eric Zemmour hygiène corporelle


En effet, Eric Zemmour pour son hygiène corporelle se rase chaque matin avant d’astiquer le visage, les mains et les ongles.

En même temps, concernant les dents, il s’en occupe tous les jours pour aboutir à une telle brillance et blancheur.
Dans ce sens, le polémiste se sert « d’un cure-dents de buis et d’une brosse trempée dans de l’opiat ».

Notamment, Napoléon Bonaparte partage ces astuces pour l’hygiène bucco-dentaire dans ses Mémoires que son grand admirateur suit à la lettre.
Mais encore, il parait que l’empereur utilise également un gratte-langue en argent, la raison de son haleine toujours parfaitement irréprochable.

Une profonde admiration


En effet, Eric Zemmour révèle son admiration envers Napoléon Bonaparte qu’il qualifie de plus grand personnage de l’histoire de France.

Dans ce sens, celui qui peut envisager de se présenter aux législatives affirme que la France domine l’Europe à l’époque.
Apparemment, dans ses frontières de 1811 avec la Belgique, l’Italie du Nord ainsi que la rive gauche du Rhin.

Notamment, celui qui partage la vie de la jeune magistrate à la cour des comptes reste stupéfait par son idole.
En même temps, le polémiste admire le parcours de cet homme de petite taille qui réussit à devenir l’empereur des Français.