Éric Zemmour et Sarah Knafo avaient de grands projets. Précédemment, il a fait une révélation sur sa relation amoureuse avec sa conseillère, Sarah Knafo. Elle attend son premier enfant, et souhaite le suivre à l’Élysée. Toutefois, ça ne ressemble qu’à un rêve.

Sarah Knafo est la carte maîtresse de la campagne électorale d’Éric Zemmour


Éric Zemmour et Sarah Knafo ont pour but d’être ensemble dans leur relation même à l’Élysée. Sarah Knafo étant sa conseillère politique, attends son premier enfant produit par le fruit de l’amour d’eux deux. Cependant, leur projet semble être contraint. François Bayrou en dit plus sur la situation dans Télé Matin.

Le magazine Elle a demandé quelques informations sur la relation qu’entretient Éric Zemmour avec Sarah Knafo. Il a mentionné comme quoi, elle était le cœur de sa campagne électorale, et le sera aussi à l’Élysée. Il a indiqué cela avec beaucoup d’évidence.

Éric Zemmour est bien protecteur concernant sa vie sentimentale


C’est le magazine Paris Match qui a concrètement dévoilé sa relation amoureuse avec Sarah Knafo. Une relation qu’il a lui-même confirmée, toutefois, il a fait un grand revirement de la situation. Il a en effet, tenté de garder sa vie sentimentale pour lui seul et n’a jamais compté le partager.

Avant cette confirmation officielle en fait, il a fait une déclaration. Une déclaration comme quoi dans les institutions de la Vème République il sera seul sans première dame à ses côtés. Il a rajouté que les gens n’ont rien à savoir sur sa vie privée. Sa vie sentimentale reste pour lui seul et il le règle sans donner des explications à qui que ce soit.

Le rêve d’accéder à l’Élysée est anéanti et tombé à l’eau


Les 500 parrainages entravent leur chemin d’accès à l’Élysée comme ils le désirent. Il semble qu’il leur en faut encore des centaines de parrainages. Selon François Bayrou, ce n’est pas seulement qu’une mascarade. Il indique qu’avant Éric Zemmour était déclaré qu’il était un menteur ou qu’il ne l’était pas, que peut-être ils n’avaient pas les parrainages.

François Bayrou a donné plus de détails sur France 2 dans Télé Matin. Ça concerne d’autant plus Marine Le Pen, ainsi qu’Éric Zemmour et Jean-Luc Mélenchon. En effet, l’étape de rassembler les 500 parrainages doit être réalisée avant le 4 mars.