Estelle Denis monte au créneau face aux accusations gratuites à l’égard du capitaine de l’équipe de France Olivier Giroud. Dans ce sens, Kylian Mbappé, Olivier Giroud, et leurs partenaires se retrouvent pris pour cible en refusant de porter le brassard arc-en-ciel. En même temps, les bleus redoutent les sanctions de la Fifa pour cette soupe du monde au Qatar.

Attaque gratuite contre Olivier Giroud

En effet, Estelle Denis monte au créneau pour prendre la défense des membres de l’équipe de France face aux attaques. Dans ce sens, l’animatrice de « Estelle Midi, on ne va pas se mentir » se retrouve sur le plateau de Yann Barthès. Notamment, dans le cadre de son émission Quotidien diffusée sur TMC, pour le numéro en date du 30 novembre dernier.

Apparemment, elle souhaite apporter son soutien aux bleus pointée du doigt pour leur manque d’engagement auprès de la communauté LGBT. D’un autre côté, Hugo Lloris explique que ce refus de porter le brassard arc-en-ciel provient de la crainte des sanctions.

Les confidences de l’animatrice

En effet, la star de l’équipe de France Kylian Mbappé préfère comme à son habitude éviter d’évoquer ce sujet délicat. D’un autre côté, celle qui partage la vie du navigateur Marc Thiercelin décide de réagir face à cette attaque gratuite.

Apparemment, Estelle Denis monte au créneau pour affirmer que leur mettre tout sur le dos aujourd’hui c’est un peu facile. Notamment, Emmanuel Macron ne va pas venir assister au match de l’équipe de France durant cette coupe du monde avec un brassard arc-en-ciel. Et pourtant, personne ne dit rien à ce propos alors que tout le monde torpille les bleus qui veulent juste éviter les sanctions.

Estelle Denis monte au créneau

En effet, l’animatrice de « Estelle Midi, on ne va pas se mentir » regrette cette attaque gratuite à l’égard des joueurs. Dans ce sens, ce refus de porter le brassard ne veut strictement pas dire qu’ils ne veulent pas soutenir la communauté LGBT. Notamment, Olivier Giroud, Kylian Mbappé et les autres membres de l’équipe ne veulent juste prendre aucun risque.

En même temps, le football n’est pas un sport individuel mais collectif, la sanction va concerner tous les membres de l’équipe. Par conséquent, les bleus préfèrent jouer la carte de la prudence en évitant de sortir des sentiers battus pour le bien de l’équipe.