Vers le milieu des années 60, la miss météo de TF1 a débuté au petit écran comme speakerine. Un poste tactiqueà la télé de l’époque qui aurait pu être ruiné par une infirmité qu’avait Evelyne Dhéliat. Une infirmité qui a même failli lui coûter la vie paraît-il ?

Après un bon nombre de semaines de mutisme, Évelyne Dhéliat a finalement décidé de riposter contre un ragot visant son infirmité cachée. Ainsi, un magazine people en révèle les détails. La ravissante animatrice avait affirmé que celle-ci avait consacré assez de temps pour admettre une défaillance physique qui aurait « brisé » son fantasme. Eh oui, elle rêvait tellement de présenter les journaux télévisés.

Un excellent début en tant que speakerine


Comme Évelyne Dhéliat le dit si bien : « Bien que les speakerines jouissaient d’une certaines aura, j’étais attirée par le journalisme ». Une déclaration qui résume parfaitement le début de sa carrière qui n’a pas tardé à décoller et se développer rapidement !

Eh oui, elle est devenue speakerine aux portes des années 70. « Malheureusement, c’était chasse gardée par les hommes. Sauf pour les sujets sur le tricot. Mais ça, ce n’était pas mon truc. »

Le prétendu handicapde la dame météo du TF1


En toute confiance avec Télé Loisirs qui lui propose sa Une cette semaine, Évelyne Dhéliat se confie sur les coulisses de son travail, et ce qu’elle distinguesous ses yeux durant ses bulletins. Le prompteur a été évoqué.

En effet, elle a beaucoup de mal à décrypter « un prompteur ». « J’aperçois la caméra qui me filme, mais je n’ai pas de prompteur ». Heureusement, elle porte des lentilles dorénavant et elle n’en aurait plus besoin.