L’annonce du cancer de Florent Pagny a été très médiatisé depuis janvier dernier. En parallèle, Évelyne Dhéliat vit le même combat.

Florent Pagny parle de son cancer


C’est en début d’année que la nouvelle est tombée pour les fans. Dans un élan de sincérité, le célèbre chanteur a partagé sa situation sur compte Instagram. On lui avait diagnostiqué une tumeur cancéreuse « pas très sympathique », qui ne pouvait malheureusement pas être opéré. C’était très courageux de la part de Florent Pagny d’en parler ouvertement.

C’est sûrement une des décisions qu’il ne regrettera jamais, car cette médiatisation a fait considérablement réagir sa communauté. Il a reçu de plus en plus de messages de soutien qui lui ont fait le plus grand bien. Une situation qu’Évelyne Dhéliat ne connait que trop bien. En effet, elle aussi a dû faire face au cancer.

Évelyne Dhéliat médiatise sa maladie


C’est dans des confidences à Télé-Loisirs que la journaliste revient sur cette épisode. Il y a une dizaine d’années environ, la présentatrice météo de TF1 a dû faire face au combat intrépide contre le cancer du sein. Une bataille qu’elle souhaitait au départ garder pour elle et ses proches. Mais au final, elle ne regrette pas d’en avoir parlé.

Comme beaucoup d’autres femmes, Évelyne Dhéliat a affronté cette épreuve, qu’elle confie être l’une des plus durs dans la vie. Mais une fois qu’elle a partagé sa situation au public, leur réaction ne s’était pas fait attendre. Ils lui ont accordé leur plus grand soutien. Plus tard, elle a été accueillie sur le plateau de la chaîne comme une héroïne.

Évelyne Dhéliat porteuse d’espoir


La présentatrice météo de la première chaîne parle de l’espoir et du réconfort qu’apportait son retour. Elle était le symbole que l’on peut guérir de cette maladie et reprendre une vie professionnelle normale. Avec Claudia Tagbo et Alice Detollanaere, Évelyne Dhéliat est l’une des trois marraines de cette campagne de l’association Ruban Rose.

Une association qui travaille sur deux missions principales. Tout d’abord elle sensibilise au dépistage précoce des cancers du sein. Ensuite, il est important de poursuivre ces efforts avec un suivi régulier un médecin, un gynécologue ou pourquoi pas une sage-femme.