En ce moment, on a tous peur de la hausse de la facture d’électricité. De ce fait, le président de la République propose des dispositifs.

L’État continuera d’aider


Compte tenu de la situation actuelle avec nos voisins de l’Est, la situation de la France en termes d’énergie devient critique. C’est pour cette raison qu’Emmanuel Macron a tenu, à l’Élysée, un Conseil de défense qui a évoqué l’énergie. Ce conseil a eu lieu le 02 septembre dernier. De nombreux ministres y ont assisté et ont fait des échanges afin de pourvoir faire face aux enjeux de la situation.

Afin de minimiser les dégâts, il a été convenu que les aides de l’État seront maintenus. En effet, c’est grâce à ce bouclier tarifaire que nous arrivons à survivre face à cette crise énergétique. Entre autres, elle permet également de ne pas faire exploser la facture d’électricité.

Un chèque énergie pour affronter la facture d’électricité


Le chèque énergie n’est pas une aide nouvelle venant de l’État. En effet, cette aide a commencé à être distribue en mars dernier. 5,87 millions de foyers modestes ont pu bénéficier de ce coup de pouce de la part du gouvernement. Cependant, pour faire face à la crise énergétique qui fait rage, il se doit d’être développé. D’ailleurs, certains fournisseurs d’énergie mettent déjà la main à la pâte.

Le fournisseur Engie a par exemple annoncé que les clients bénéficiaires du chèque énergie auront une remise de 100 euros à partir du mois de novembre. Cette remise nous aidera grandement en ce qui concerne le paiement de notre facture d’électricité.

Des solution drastiques pour réduire les factures d’électricité


Afin d’affronter la situation, le gouvernement a deux mots d’ordres : sobriété et éducation. De ce fait, la sobriété énergétique sera la méthode adoptée pour réduire nos factures d’électricité. Cette sobriété nécessitera beaucoup d’efforts de la part de tous les français. On peut également envisager d’augmenter la capacité de production d’énergie de la France.

En effet, sur les 56 réacteurs nucléaires d’EDF, seuls 32 sont en fonction. Mais il existe encore d’autres solutions prometteuses. Par exemple, on peut chercher d’autres fournisseurs en gaz. Ce dernier est une matière indispensable pour la production d’énergie. Parmi les fournisseurs, l’Algérie semble être la meilleure option.