Les fêtes de fin d’année approchent, ce qui signifie le retour des vendeurs de calendriers. Méfiez-vous car des voleurs se cachent parmi eux.

Le danger des faux vendeurs de calendriers

C’est une tradition en fin d’année que de voir les facteurs ou les pompiers faire du porte-à-porte pour vendre leurs fameux calendriers. Mais désormais, des escrocs peuvent se cacher parmi eux. Il devient difficile de les distinguer car ces malfaiteurs arrivent chez vous avec des tenues très ressemblants. Ils vous distraient avec leurs grands sourires et leur bienveillance pour vous voler vos biens à la moindre occasion.

D’ailleurs, plusieurs personnes âgées se sont déjà fait avoir depuis quelques jours. Toutefois sachez que tous les services ne sont pas habilités à faire du démarchage. Certaines villes comme Paris interdisent même cette pratique pour éviter que les citadins ne tombent sur de faux vendeurs de calendriers.

Les services pouvant vendre des calendriers

Offrir de l’argent contre des calendriers est une façon de remercier les personnes dont le métier nous rend service au quotidien. Néanmoins, les démarcheurs doivent au moins avoir une autorisation de la mairie pour pouvoir se présenter à votre porte. Les facteurs font exception à cette règle. Toutefois, ils doivent payer leurs calendriers avec leur propre argent et les imprimer eux-mêmes.

Les sapeurs-pompiers en revanche doivent suivre certaines procédures s’ils veulent faire du démarchage. Ils doivent avoir une autorisation du préfet et se présenter en tenue professionnelle lors de la visite. Ils doivent aussi pouvoir présenter une carte d’identité professionnelle à tout moment. Quant aux éboueurs, ils doivent se fournir d’une autorisation municipale.

Les agents de l’eau, de l’électricité, les policiers et les gendarmes par contre ne peuvent être des vendeurs de calendriers. Aussi, la prudence est de mise.

Conseils contre les faux vendeurs de calendriers

Comme les fêtes de fin d’année approchent, renseignez-vous vite à la mairie pour savoir s’il y aura des démarchages dans votre commune. Si c’est le cas, demandez la carte d’identité professionnelle aux vendeurs de calendriers qui sonnent à votre porte. Évitez par contre de les recevoir après 18 heures. Comme leur but est de dérober vos biens, ne les laissez pas entrer dans votre domicile.

Faites-les patienter dehors lorsque vous allez chercher l’argent pour le calendrier. De plus, souvenez-vous qu’il s’agit d’une tradition. Il n’y a pas d’obligation de donner et si vous êtes généreux, il n’y a pas de montant précis pour ces calendriers. Aussi si le vendeur insiste sur un montant précis, n’hésitez pas à appeler le 17 ou le 112.