Dans la célèbre émission avec les familles nombreuses, une des familles a failli vivre un véritable drame. La maman avait raconté une histoire qui aurait vraiment pu virer à la catastrophe. Pour prévenir et aider les parents qui pourraient se trouver dans la même situation, elle a posté une vidéo.

Familles nombreuses : un drame chez les Cordule


Justine, la maman, s’est exprimée sur son compte Instagram le 9 juillet pour parler d’un incident. Heureusement que les choses se sont bien terminées, car le danger était bel et bien présent. La maman n’a pas eu les bons reflexes immédiatement à cause de son ignorance sur le sujet, qui aurait mis son enfant encore plus en danger.

Il s’agit de son petit Lubin, qui a mis des choses qu’il ne fallait pas dans sa bouche. L’enfant a failli s’empoisonner. Ce sont des cas fréquents, les enfants sont très curieux, voilà pourquoi, il ne faut pas les perdre des yeux.

Totalement paniquée et désemparée


Lubin a avalé des dosettes de lessive. Ces derniers sont pourtant stipulés sur l’emballage qu’il ne fallait pas les laisser à la portée des enfants. Attiré par les jolies couleurs du produit, le petit garçon en prend une et la croque. Le produit se répand dans sa bouche et sur son corps. Le petit hurle, et comme il a avalé le produit, il en est écœuré et la nausée commence.

Lubin vomit et sa mère le met directement sous la douche. Elle lui nettoie la bouche et le fait boire. Bien qu’elle ait réagi immédiatement, Justine n’a pas eu les bons réflexes. Ce n’est qu’en appelant le centre antipoison qu’elle comprendra son erreur. Elle tente alors d’expliquer dans une vidéo, ce qu’il ne faut pas faire dans un cas similaire.

Les bons réflexes


Après le coup de fil au centre antipoison, Justine a compris qu’il ne fallait pas lui faire boire. Cela aurait conduit à l’ingestion du produit. Ce qu’il a fallu qu’elle fasse c’était de nettoyer sa bouche avec un linge propre et humide. Ensuite, il fallait surveiller le petit garçon.

Ses parents l’ont gardé éveillé jusqu’à minuit pour s’assurer qu’il n’avait rien. Il fallait aussi lui faire manger des biscuits secs pour qu’ils absorbent le produit. Le plus difficile était de le faire dormir assis, la surveillance a duré toute la nuit.