La présentatrice, Faustine Bollaert reste dans la tourmente en raison d’une situation désagréable. Dans son rendez-vous sur France 2, un invité tient des propos lunaires. Elle crée même un gène au final à cause des critiques sur les réseaux sociaux.

Faustine Bollaert reste dans la tourmente à cause d’une circonstance gênante


L’animatrice rencontre une grande gêne effectivement à cause des propos lunaires évoqués dans son émission sur France 2, Ça commence aujourd’hui. Le magazine France Dimanche livre quelques explications concernant la situation. Faustine Bollaert reste dans la tourmente par l’action d’une conjoncture embarrassante. Il mentionne que quelques images postées sur les réseaux sociaux suffisent pour que la présentatrice de France 2 passe dans un vrai cauchemar.

L’hebdomadaire relate ces informations dans son édition datée du 13 mai. Tout le monde reproche à la mère de deux enfants une non-réaction aux propos choquant et livré par une invitée. Cette dernière se trouve par ailleurs au centre d’un important scandale. En effet, il parle des explications de Natacha Calestrémé, experte de développement personnel.

Une intervenante tient des propos étonnants et distraits


Natacha Calestrémé demeure connue pour ses ouvrages de développement personnel. Elle entreprend fréquemment le lancement de pseudoscience par exemple, la médiumnité ou la numérologie selon sa fiche Wikipédia. Cette dernière étonne tout le monde certainement avec les affirmations qu’elle déclare.

En effet, l’invité de Faustine Bollaert parle de l’endométriose d’une gynécologique chronique de la femme qui peut encore engendrer des enfants. Elle se caractérise par l’épanouissement d’une muqueuse utérine à l’extérieur de l’utérus. C’est-à-dire, l’accroissance de l’endomètre en dehors de sa zone normale et qui finit par coloniser d’autres organes avoisinants.

Les propos lunaires de l’invité de Faustine Bollaert tourmentent beaucoup de monde


Les aveux de cette précédente demeurent lunaire selon le magazine France Dimanche. Elle mentionne qu’une personne hérite de cette grand-mère ou arrière-grand-mère qui engendre des enfants. D’ailleurs, ces derniers perdent des progénitures également. Un individu qui rallie le mot enfance et mort possède une énorme souffrance.

L’invité de Faustine Bollaert évoque que les deux mots, enfance et mort ne vont pas du tout ensemble. Elle livre que tout le monde doit se libérer de cela. Par ailleurs, l’hebdomadaire prend une décision radicale de ne pas publier ce numéro. L’épouse de Maxime Chattam demeure salie par ces polémiques. Faustine Bollaert reste plus que jamais dans la tourmente, car elle risque de payer cher l’énorme erreur de cet invité en roue libre.