Dans une interview, Faustine Bollaert avoue être constamment angoissée et qu’elle a déjà embarqué ses enfants dans des mauvaises habitudes.

Depuis quatre ans, Faustine Bollaert est aux commandes de « Ca commence aujourd’hui » sur France 2. Une émission qu’elle chérit et qui la passionne, mais qui l’a d’abord affecté au niveau personnel. En effet, elle s’est mise à douter de tout le monde et même du bien-être de ses enfants. Détails.

Faustine Bollaert constamment angoissée


Les rôles se sont inversés. Si Faustine Bollaert est habituée à recueillir les témoignages de ses invités dans « Ca commence aujourd’hui », c’est maintenant à son tour de se livrer avec franchise. En effet, la jeune maman s’est confiée sur sa vie personnelle, la mort de son frère, et sa vie professionnelle dans les colonnes du nouveau numéro de Psychologies Magazine. Une interview et des confidences dont la journaliste se dit fière sur son compte Instagram. La journaliste de 42 ans avait écrit : «Une rencontre en totale confiance et des mots si parfaitement retranscrits».

Lors de cette interview, Faustine Bollaert est revenue sur son émission. Surtout, elle a évoqué comment celle-ci, à ses débuts, avait beaucoup affecté sa vie personnelle à cause «des émotions extrêmes» qu’elle pouvait ressentir. Selon ses dires, elle a « reçu en pleine gueule» les témoignages de ses invités qui sont tous très touchants et bouleversants. Elle avait confié : « J’étais hantée par leurs histoires». En effet, à force d’entendre les témoignages forts dans son émission, Faustine Bollaert est devenue angoissée.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Faustine Bollaert (@faustinebollaert)

Elle a peur pour ses enfants


Mais Faustine Bollaert n’est pas seulement angoissée pour elle, mais aussi pour ses enfants, Abbie et Peter. Effectivement, elle avait peur de tout : de l’accident, de la maladie, du kidnapping, presque tout. Des tonnes de questions trottaient dans sa tête. «Mes enfants étaient en pleine forme? Ça n’allait pas durer. Mon fils disparaissait dans un parc? Il avait été kidnappé» avait-elle raconté. Mais un évènement va tout faire basculer la chose pour Faustine Bollaert. Ce soir, elle sortait de l’émission qui a parlé de pedocriminalité. Ainsi, en arrivant à la maison, elle voit que sa fille ne va pas bien et lui met la pression.

Au lieu de rassurer sa progéniture, Faustine Bollaert l’a angoissé encore plus : «Et puis un soir, je rentre à la maison. (…) Je suis particulièrement flippée. Je sors d’une émission sur la pédocriminalité. Or, je sens que ma fille n’est pas bien». Avant de poursuivre : « Je m’inquiète… Et je la bombarde de questions, toutes anglées autour de gestes possiblement déplacés. Dans les yeux de ma fille, je vois les larmes monter, mes questions lui font peur. Elle avait juste un problème avec une copine, et moi, je l’avais submergée d’angoisses qui n’étaient pas de son âge» raconte la journaliste.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Faustine Bollaert (@faustinebollaert)

Ajoutée à cela, Faustine Bollaert a également changé le code de sa maison à dix reprises. Aussi, elle a fait dix mammographies par peur de vivre le même quotidien de certains de ses invités. Face à cette angoisse excessive qui petit à petit « embarquait » ses enfants « dans ses noirceurs », la journaliste a pris la décision de se faire accompagner. Grâce à une thérapie, elle a « appris à mettre de la distance» entre ce qu’elle entend sur son plateau et sa vie à elle.