En vue des derniers évènements sur le viol, Flavie Flament a décidé de briser le silence et de faire de poignantes révélations.

Une affaire très sordide


Depuis des lustres, beaucoup de sujets sont restés tabou dans notre société à l’exemple du sexe et de ses alentours. Ainsi, certaines choses demeurent cachées.

Cependant, il y a des jours, Camille Kouchner fait des confidences sur ce sujet dans son ouvrage intitulé Familia Grande. Dans ce livre, elle avait divulgué bon nombre de leurs secrets de famille. En effet, Olivier Duhamel, son beau-père aurait agressé sexuellement son frère jumeau durant des années depuis son adolescence.

Mais le plus pire, c’est que leur mère et plusieurs amis de la famille étaient au courant de cet inceste. Pourtant ils n’ont jamais dénoncé Olivier Duhamel. C’est la raison pour laquelle le jeune garçon a vécu dans un enfer total pendant des années. Aujourd’hui encore, il suit une thérapie à cause de ce grand traumatisme. Actuellement, il ne veut pas emmener ses propres enfants chez lui par peur qu’ils leur arrivent la même chose.

Flavie Flament, une victime de plus du viol


Très récemment sur les réseaux sociaux, certaines personnes indiquent que l’âge du consentement était de 13 ans. Des informations qui ont suscité une polémique et la colère de bon nombre de personnes. De plus, depuis cette affaire d’olivier Duhamel, le mouvement #MEETOO est né. Ainsi, plusieurs personnes sort du silence en parlant de ce qu’ils leur sont arriver.

Parmi ces personnes se trouvait Flavie Flament qui a vécu un viol à l’âge de 13 ans. Vraisemblablement, le coupable serait le grand photographe international David Hamilton. Des faits qu’elle n’a jamais osé raconter, car personne n’allait la croire. De plus, on l’aurait jugé à cause de sa réputation et de ses relations. Pour faire voir à quel point elle est jeune et qu’elle n’aurait pu donner son consentement, elle a posté un cliché. Une photo où elle n’avait que 13 ans lors de sa publication.