Dans le passé, Florent Pagny avait eu des problèmes avec le fisc. Azucena revient sur cet épisode pour les besoins d’un documentaire.

Un documentaire sur Florent Pagny


S’il y a un chanteur qui a marqué des générations entières c’est bien l’époux d’Azucena. En effet, cet homme fait partie des plus grandes légendes de la musique. Connu dans le monde entier, il est normal qu’on lui dédie un documentaire. Ainsi, ce dernier est en cours.

Et il est réalisé par une personne qui connaît le chanteur depuis 30 ans, Michel Jankielewicz. D’ailleurs, il est prévu sur TF1 en début de l’année qui va suivre. Très attendu par le public, ce documentaire inédit aura pour titre « Florent Pagny, un homme libre ».

Les confidences émouvantes d’Azucena


Pour les besoins de ce documentaire, Azucena se serait beaucoup confiée. En effet, elle a livré pleins de secrets inouïs concernant le coach de The Voice. Cela a rendu le documentaire encore plus émouvant qu’il ne l’est déjà. En effet, la femme de Florent Pagny a par exemple souligné à quel point ce dernier tient à sa famille.

Il les appelle même ses « murs porteurs ». La raison est que sa famille l’a aidé à atteindre ses buts et réaliser ses rêves les plus fous. Ainsi, s’il est l’homme qu’il est aujourd’hui, c’est grâce à ses proches qui l’ont toujours soutenu.

Cet épisode marquant pour la vie de Florent Pagny


Comme tout documentaire, celui sur Florent Pagny ne parle pas que de ses jours heureux. En effet, il évoque également les moments sombres de la vie du chanteur. Ainsi, on apprend qu’il fut un temps où ce dernier était tellement sur la paille qu’il ne pouvait même pas payer son loyer. A l’époque, il louait la maison du producteur Gérard Louvin.

Ce dernier était l’un des chroniqueurs de Cyril Hanouna dans TPMP. Mais, Gérard aurait mis Florent à la porte. Ainsi, ce dernier est devenu un sans-abri. Mais heureusement, il a croisé le chemin d’Azucena. Puis, le designer Philippe Starck l’a logé dans une dépendance de sa maison. On peut dire que Florent Pagny a eu beaucoup de chance.