Plongé depuis des mois dans son traitement, Florent Pagny affiche une bonne mine en Turquie. Il a décidé de doré sous le soleil de la mer Egée. Cela témoigne en quelques sortes de son état de santé.

Des luttes à doubles tranchants


Florent Pagny n’avait aucun autre choix que de se soigner avec de la chimiothérapie. Sa tumeur était trop grande et inopérable de surcroît. Il devait donc suivre des séances éprouvantes de chimio. Le risque avec ce traitement est toute la fatigue qu’elle incombe. La chimio a des effets secondaires parfois très violentes. Des nausées et beaucoup de fatigue sont au rendez-vous.

Pourtant, malgré la rudesse de ce traitement, Florent Pagny semble avoir bien supporté la chimio. D’autant plus qu’au bout de 2 séances seulement, sa tumeur qui faisait la taille d’un kiwi n’a plus fait que la taille d’une noisette. C’est une énorme avancée pour le chanteur, qui a refusé de sa laisser abattre par cette mauvaise nouvelle vers la fin de l’année 2021.

Florent Pagny affiche une bonne mine en Turquie


C’est à travers son Instagram que Florent Pagny avait partagé la nouvelle de sa maladie. Il a récemment posté des photos de lui au bord de la mer Egée. Florent Pagny tenait à afficher sa bonne mine, en dorant sous le soleil en Turquie. Le coach de The Voice semble sûr de lui, ainsi que de son avancée.

Les vacances n’étaient pas encore gagnées au début de l’année vu son état, mais Florent Pagny avait vraiment assuré comme un maître. Toujours bien entouré, son état s’est très vite amélioré. S’il n’avait pas toujours été présent sur les réseaux sociaux, c’était sa fille Aël qui partageait fréquemment des nouvelles de son état.

Des nouvelles de la part de sa fille


Florent Pagny a deux enfants, Aël et Inca. Aël, l’aînée, est très proche de son père. C’est elle qui poste souvent des photos de famille et qui donne régulièrement de ses nouvelles.

Elle avait d’ailleurs dit il y a quelques mois de cela que si son état le lui permettait, Florent Pagny pourrait partir en vacances. Cette fois, c’est chose faite, au bord de la mer Egée, en Turquie. Bien loin des machines et de la frénésie de ses traitements.