Le célèbre Florent Pagny va subir une épée de Damoclès à son retour sur Paris au mois de janvier prochain. Dans ce sens, le coach de The Voice se retrouve en passe de terrasser son cancer des poumons après onze mois de combat acharné. En même temps, il doit encore effectuer un pet-scan pour connaitre plus précisément l’évolution de son état de santé.

Retour à Paris en janvier


En effet, le coach de The Voice prévoit de rentrer à Paris au mois de janvier après un long moment d’absence.

Notamment, le papa d’Aël et Inca se retrouve depuis quelques mois en Argentine, dans son immense domaine de 400 hectares.
Dans ce sens, celui qui lutte contre son cancer des poumons depuis près de onze mois doit passer des examens médicaux.

Apparemment, le magazine Closer rapporte pour Florent Pagny une épée de Damoclès au-dessus de sa tête qu’il doit supporter.
Par ailleurs, les dernières nouvelles par rapport à l’évolution de son état de santé sont plutôt rassurantes.

Florent Pagny épée de Damoclès


En effet, celui qui partage la vie d’Azucena attend avec impatience le résultat de son PET-scan.

Dans ce sens, il s’agit d’une technique d’imagerie ultra-perfectionnée qui permet de détecter de façon précise les lésions dans l’organisme.
En même temps, le magazine qualifie cet examen médical de Florent Pagny comme une épée de Damoclès au-dessus de sa tête.

En d’autres termes, cet examen représente pour le coach de The Voice et ses proches une grosse et insupportable pression.
Néanmoins, le célèbre chanteur sur le point de terrasser sa maladie s’accroche malgré tout pour pouvoir s’en sortir définitivement.

Un angoissant examen


En effet, Florent Pagny suit à la lettre le protocole de soins pour mettre toutes les chances de rémission de son côté.

Dans ce sens le coach de The Voice aurait suivi un traitement médicamenteux expérimental après ses séances de chimiothérapie.
En même temps, nous ignorons la nature de ce traitement qui a permis à l’artiste de s’en sortir pour le moment.

Apparemment, il combat son cancer des poumons par le biais d’une médecine douce comme l’homéopathie.
De plus, Azucena lui aurait également prodigué des soins à base de plantes pour l’aider à combattre sa maladie.