Florent Pagny a la forme malgré qu’il affronte un cancer des poumons en ce moment. Il suit à la lettre près chaque conseil que le Jean-Pierre Pernaut lui a livré.

Le coach de The Voice lutte contre un cancer des poumons depuis peu


Depuis décembre dernier, Florent Pagny entame une lutte acharnée contre le cancer des poumons. Il adopte maintenant une astuce donnée par le regretté Jean-Pierre Pernaut. En contrepartie et à l’envers de tout ce qui se passe réellement, il reste toujours rester optimiste en effet.

Précisément, le défunt pape du 13h de TF1 réussi à terrasser son cancer. Toutefois, si le journaliste n’a pas survécu, c’est dû à des mini AVC qui l’ont affaiblie. C’est l’information que partage et dévoile sa conjointe Nathalie Marquay quand elle passe un entretien sur C8.

Florent Pagny, toujours la grande forme malgré son cancer, il suit au mot le conseil livré


Selon la confidence du coach de The Voice pendant son passage sur TV Mag, il reprend les paroles de Nathalie Marquay. Cette dernière lui apprend à ne pas succomber face à la peur envers cette grave maladie. Car effectivement, il y a quelques années de cela, la veuve du journaliste de TF1 a également combattu contre un effroyable cancer. D’autre part, elle donne conseille aux victimes de rester toujours optimiste.

La confidence continue encore après cela. Il avoue que tous les médecins font tout leur possible et beaucoup d’effort. Toutefois, il faut toujours que le malade garde la forme. Donc, de ce fait, la guérison donne un pourcentage de 40% à 50%.

Après le conseil, Florent Pagny est toujours optimiste malgré les épreuves


Après cet aveu, le coach de The Voice semble aller mieux. En effet, selon le magazine Public, Florent Pagny reste toujours optimiste et au top malgré toutes les épreuves qu’il traverse. C’est inévitable pour lui, il attire l’optimisme à lui.

Selon le rapport de l’hebdomadaire, en ce moment c’est le gris et l’humide qui s’installent en cette fin d’hiver à Paris. Le soleil fait son timide et hésite à s’installer définitivement. Toutefois, Florent Pagny de son côté rayonne d’optimiste. L’hebdomadaire poursuit que c’est le comble pour un homme qui vient d’apprendre son cancer des poumons en janvier.