Florent Pagny a beaucoup fait parler de lui dernièrement. Le coach dans l’émission de télé-crochet, The Voice, diffusée sur TF1, a fait des confidences surprenantes. Il est passé dans l’émission de Nikos Aliagas, le « 50 minutes Inside » et il a révélé des choses incroyables sur lui.

Une vision différente sur ses enfants


Il se livre sur ses enfants: « Je leur ai fait vivre des expériences hors normes. Je les ai embarqué à Miami pour qu’ils apprennent l’anglais, les langues, ce sont des armes très importantes pour les jeunes, ce sont des citoyens du monde. Mais aussi revenir en Argentine pour y suivre des études d’agriculture et comprendre un peu mieux comment on travaille la terre ».

Il continue : « Nos mômes nous remercient souvent de tout ce que l’on a pu leur apporter. Je leur ai juste demandé de trouver leur point fort et de le développer ».

Florent Pagny veut que ses enfants soient réalistes et conscient du monde qui les entoure. Il cherche à leur transmettre les bonnes valeurs.

Des révélations étonnantes sur son physique


Par ailleurs, il a révélé avoir eu recours à la chirurgie esthétique. Quand il a commencé à perdre ses cheveux, il l’a mal vécu. Il a tenu à rectifier le tir avant qu’il ne soit trop tard.

Florent Pagny ajoute : «Je perdais mes cheveux, j’ai trouvé une solution. J’ai fait des implants. J’ai mis des implants et donc j’ai récupéré ma coiffure. Et c’est cheveu par cheveu, c’est la nouvelle technique. Une journée 1500 cheveux ».

Une certaine acceptation de soi que Florent Pagny clame


Avant de conclure, il poursuit : « on a le sentiment qu’avec le temps, tu assumes tout. Tu n’as pas changé ton visage… T’as pas essayé de faire plus jeune. »

Il termine : « Toute façon, j’ai envie de te dire, il vaut mieux. Il vaut mieux tout assumer. J’ai les poches… Je vais être comme je suis. Et puis à moi de faire attention quand même. e suis conscient que je suis pas éternel, que finalement le temps passe et qu’il faut bien assimiler toutes ces étapes de vie et c’est pour ça que moi j’assume tout ».

Le chanteur s’affirme devant le monde, alors qu’avant qu’il cachait avec des bérets.