Florent Pagny bat contre un cancer féroce depuis janvier dernier, annonce un magazine qui révèle son état de santé dans ses colonnes. Cependant, ses proches et ses amis affirment le contraire. D’ailleurs, le chanteur assure un spectacle de soutien avec d’autres chanteurs.

Florent Pagny, un cancer féroce, la révélation de ses amis

Depuis janvier dernier, la santé de Florent Pagny fait la Une des journaux. La tumeur cancéreuse attaque les poumons du coach de The Voice. Inopérable, il suit un lourd traitement de chimiothérapies et de rayons X pendant six mois.

En effet, il y a quelques jours, il effectue sa troisième séance de chimiothérapie. De ce fait, son traitement se déroule à merveille.

Pour certains magazines qui parlent de son état dans ses colonnes, Florent Pagny souffre d’un cancer féroce. En revanche, la situation se présente autrement. Même en plein traitement, le chanteur de 60 ans honore de sa présence un concert de soutien pour l’Ukraine.

Le concert de récolte de dons

Malgré les désagréments liés à son traitement, Florent Pagny figure parmi les artistes qui animent la soirée de récolte de dons. Un évènement organisé afin d’offrir un soutien envers les réfugiés ukrainiens.

D’ailleurs, depuis l’invasion de la Russie en Ukraine, le peuple ukrainien fuit la guerre. Ils cherchent refuge dans les pays voisins.

En effet, à cette occasion, France 2 et France Inter diffusent le concert évènement. La soirée débute à 21 heures. Plusieurs artistes animent cette soirée de bienfaisance.

Florent Pagny chante pour les Ukrainiens

Nagui et Leïla Kaddour animent en direct la soirée depuis la Maison de la radio. Carla Bruni assiste également au concert.

Florent Pagny atteint d’un cancer féroce monte sur scène. Il chante « Y a pas un homme qui soit né pour ça » en duo avec son ami de longue date, Pascal Obispo. Ce dernier est également un ancien coach de The Voice.

Ensuite, il interprète en solo « Si une chanson ». De plus, Florent Pagny émet son avis sur la guerre en Ukraine durant un entretien avec le Parisien. Tant que le conflit continue, plusieurs images de guerre se retrouvent sur les réseaux sociaux et les médias. Dans ce cas, il est également important d’envoyer des images de paix, annonce-t-il.