Depuis le 11 juillet passé, Fort Boyard harmonise les vacances estivales des Français. Cette saison inédite, diffusée sur France 2 le samedi soir, est ne ressemble vraiment pas aux autres saisons précédentes… et souvent même plus complexe pour les participants. Mais de quoi s’agit-il ?

En effet, pour cet été, France 2 n’a pas renoncé à son programme-vedette. Eh oui, depuis le 11 juillet, la chaîne diffuse des nouveaux épisodes de Fort Boyard. Le samedi soir, onze éditions en tout seront révélées aux fidèles de l’émission d’aventure.

Une règle sanitaire rigoureuse


En passant, les tournages ont été interrompus afin de restreindre la prolifération du Covid-19, avant de pouvoir relancer dans des dispositions spécifiques. D’après Julien Magne, directeur des programmes d’ALP, la priorité est « la sécurité absolue pour tout le monde, de la construction des épreuves jusqu’au tournage. Ce « travail de longue haleine » a été réalisé durant le confinement.

Cela a assuré de « mettre sur pied un protocole sanitaire, établi avec un prestataire médical et une société spécialisée en prévention des risques ». Gels hydro-alcooliques et masques sont utilisables par les troupes, la température des participants est surveillée et les places sont fréquemment désinfectées.

Une saison plus compliquée que les autres


Toutefois, celui qui a déjà suivi le Fort à trois reprises, a expliqué dans les chroniques de Télé 7 jours que ce quatrième concours avait été plus difficile que les précédents. La faute aux distanciations sociales à honorer à cause de la pandémie actuelle.

Il a poursuivi que « A défaut de soutenir les copains devant les cellules, nous devions rester avec Olivier Minne dans une salle, devant des écrans ». Voilà qui n’était pas approprié pour « encourager les potes » même lorsqu’il y a « un bon retour son ». Mais il le garantit, ces « contraintes n’ont pas plombé l’ambiance ».