Présent sur le plateau de TPMP ce 22 mars dernier, Francesca Antoniotti évoque l’acte ignoble de Pierre Ménès en 2016. En effet, en cette date, le journaliste sportif l’aurait embrassé de force. Notant que pour ce dernier ce n’est pas un acte isolé. Un geste que la principale intéressée aurait vécu comme une véritable humiliation. Sur son plateau, Cyril Hanouna voulait recueillir le témoignage des personnes impliquées dans cette affaire.

Des gestes qui suscitent un grand débat


Francesca Antoniotti ainsi que d’autres femmes de la télévision ont dénoncé le comportement de certains hommes à leur égard. Ce débat a commencé après la diffusion du documentaire de Marie Portolano intitulé « Je ne suis pas une sal*pe, je suis une journaliste ». Un film que Canal+ a diffusé. Pour les attitudes dégradantes envers la gent féminine de ce monde, Pierre Ménès est au sommet. En effet, en 2012, il aurait embrassé de force Isabelle Moreau. En 2016, il aurait soulevé la jupe de Marie Portolano en plein directe. Sans oublier l’affaire avec Francesca Antoniotti.

De son côté, Cyril Hanouna voulait revenir sur ces affaires dans son émission TPMP. Ainsi l’animateur de C8 a donc convié Francesca Antoniotti pour parler de cet évènement du 13 mai 2016. À cette époque, la jeune femme faisait ses débuts dans une émission déclinée de Touche pas à mon poste. Sous prétexte d’un pari, le journaliste sportif l’embrasse sans son consentement. Un évènement qu’elle a vécu comme une humiliation, mais pas comme une agression sexuelle.

La confrontation de Francesca Antoniotti et Pierre Ménès


Face à la situation, Francesca Antoniotti a déclaré n’a pas avoir eu la réaction adéquate sur le moment des faits. « Sur le coup, il y a plein de choses qu’on laisse passer parce qu’on a envie de travailler. On n’a pas envie de se disputer avec des gens qui sont plutôt des gens qu’on respecte vraiment. Et quand on est dans ce milieu, on n’a pas trop la possibilité de dire ce qu’on pense réellement. Pierre est le genre à imposer. Je n’ai peut-être pas osé lui dire ce que je ressentais sur le coup » confie la jeune femme.

Ces paroles, Francesca Antoniotti l’avait dite avant l’arrivée de Pierre Ménès sur le plateau pour donner sa version des faits. Effectivement, il est important pour Cyril Hanouna d’entendre les deux versions. « Ces images même si elles ne sont pas récentes aujourd’hui elles sont désagréables. Je ne peux comprendre les insultes, mais je peux comprendre les critiques assez violentes » révèle le journaliste. Un évènement qui a traumatisé Francesca Antoniotti comme d’autres femmes qui ont subi des agressions de la part de Pierre Ménès. Depuis des lustres, bon nombre d’hommes confondent toujours l’humour et les gestes déplacés jugés de harcèlement.