Une soirée censée se dérouler à la perfection va finir par rendre François Hollande et Julie Gayet horrifiés et traumatisés.

Dans ce sens, ils racontent qu’il y a du sang partout, un véritable cauchemar pour cet ancien couple présidentiel. En même temps, dernièrement les médias se penchent sur eux suite à une rumeur qui circule à propos de leur relation.

Une soirée de rêve vire au cauchemar


En effet, depuis que le magazine Oops rapporte un « mariage secret » de ce couple, les médias s’intéressent vivement.

Cependant, France Dimanche évoque un tout autre sujet qui ne manque pas de retenir toute notre curiosité tout comme l’autre.
Dans ce sens, cette autre partie nous rapporte un évènement que François Hollande et Julie Gayet horrifiés endure sans préavis.

Apparemment, la comédienne veut passer un bon moment avec son compagnon mais faute d’un dérapage leur soirée vire au cauchemar.
Notamment, selon le magazine people qui nous informe les détails « l’une des invités a perdu son self control ».

Il y a du sang partout, un évènement traumatisant


En effet, François Hollande et Julie Gayet horrifiés n’oublieront jamais cette soirée au cinéma qu’ils décident de passer en 2017.
Dans ce sens, il s’agit du film Grave signé Julia Ducournau qui raconte l’aventure de Justine au sein de l’école vétérinaire.

Apparemment, la jeune fille de 16 ans respecte un mode de vie de végétarienne toute sa vie jusqu’à son intégration.
Notamment, pour son « bizutage » ses camarades l’obligent à ingurgiter un bout de viande cru pour une première fois.

Par conséquent, elle apprécie ce gout à un tel point que la jeune végane de 16 ans devient littéralement cannibale.

François Hollande et Julie Gayet horrifiés


Dans ce sens, une scène va marquer François Hollande pour le restant de ses jours, il en cauchemardera pendant longtemps.

Apparemment, il s’agit du moment où Justine « se jette sur un doigt humain pour le dévorer tout cru ».
Par la suite, il ne se sent pas bien et il affirme même « oh non » face à cette séquence.

Dernièrement, Julie Gayet évoque cette expérience traumatisante pour son compagnon dans le cadre d’une interview qu’elle accorde au magazine Point.
Pour terminer, elle confie assez perplexe « là, j’ai senti que l’épouvante, ce n’était trop sa tasse de thé ».