La chanteuse vit un pur calvaire ces dernières années. Effectivement, depuis 2004, Françoise Hardy est diagnostiquée cancéreuse d’un cancer lymphatique. En somme, cela fait presque vingt ans qu’elle est dans ce long combat. Maintenant, même s’alimenter est devenu un combat de titans, si bien qu’elle a dû se faire à l’idée d’arrêter le chant. La chanteuse qu’elle est, a le cœur meurtri à cause de cette terrible évidence. Puisque la musique signifiait tout pour Françoise Hardy.

Sa vie se résume à attendre les autres pour s’occuper d’elle


L’épouse de Jacques Dutronc confiait que “la fin de sa vie” se rapprochait. La grande artiste des années 1970 était atteinte d’une tumeur à l’oreille causée par son cancer lymphatique en 2000. Après un certain temps, des mois donc, son entourage levait le voile sur le coma artificiel qu’on lui a fait subir.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Karmen Garcia (@garckarmen)

C’est depuis cette période que sa vie a véritablement changé. C’est sens dessus-dessous. Surtout qu’elle ne peut plus se permettre des gestes habituels de son quotidien. A l’instar de manger, s’habiller, sortir… C’est devenu un luxe et elle doit dépendre d’une autre personne dorénavant. De plus, Françoise Hardy endure tellement de souffrances. Surtout pendant les périodes de confinement en raison de la crise sanitaire.

Sheila lui est d’un soutien inconcevable


Pour son train de vie, elle affirme que s’alimenter lui nécessite “6 heures par jour”. Pendant les heures restantes de ces journées, elle ne fait que répondre aux mails, faire “des soins médicaux importants”. Elle se sent “asséchée de partout à cause des rayons”. Puisque ces derniers ont déjà “traversé 45 fois la tête”, c’est pourquoi, plus de glandes salivaires. La souffrance anéantit sa capacité à espérer et elle aimerait “abréger les souffrances”. Notamment qu’elle souhaite avoir recours à l’euthanasie, elle le proclame déjà depuis des années durant. Cependant, pas question de se déplacer en Belgique ou en Suisse pour y avoir droit.

Pour rappel, ces deux pays offrent ce privilège, si on peut l’appeler ainsi. Françoise Hardy souligne que voyager n’est plus dans ses compétences ni “effectuer les démarches préalables très complexes requises…”. Mais la chanteuse peut bien souffler un peu par la présence de son amie, Sheila. Françoise Hardy lui a dédié ce post. “Bonsoir Sheila… Voilà, je veux juste te faire un petit coucou”. Malgré que la vie en a décidé de les distancier, leurs âmes restent connectées. D’ailleurs, elle considère Sheila telle “quelqu’un d’excessivement important. Si bien que sa réussite la préoccupe.