Ayant récemment fêté son 70 — ème anniversaire, Jean-Pierre Pernault est l’une des personnes qui sort régulièrement son gant. En effet, le journaliste de TF1 a avoué les incohérences de la politique du président Emmanuel Macron.

Durant son mandat, la gestion des masques durant le confinement est le seul acte qui a marqué le gouvernement actuel. Pour cela, le mari de Nathalie Marquay n’a pas hésité à dire le fond de ses pensées sur l’incohérence du gouvernement. Pendant la crise sanitaire, l’état français a exigé le port obligatoire du masque dans les lieux publics au fur et à mesure où l’approvisionnement est devenu primordial. Cette décision a été critiquée par Jean-Pierre Pernaut, il accuse le gouvernement de faire le mauvais choix.

Il a même publié sa haine sur la toile : « Et là surprise, dans une ville à côté de chez moi, un grand monde sur les trottoirs, des adultes, des enfants qui jouent, plein de monde sans masque, sans contrôle. Quel contraste avec les reportages que l’on nous montre, des PV infligés à des gens qui se promènent seuls sur une plage, en montagne ou en forêt alors qu’il n’y a aucun risque dans les régions où il n’y a pas le virus ».

Très remonté, le journaliste a traité de moutons en direct sur le JT de nombreuses personnes qui se sont réunies sans respecter les gestes barrières à l’occasion de la fête de la musique. Il a évoqué à la fin du journal : « On va se quitter en revoyant quelques images de cette merveilleuse transhumance des moutons au Mont Lozère ». Puis il a ajouté : « Quand on les voit comme ça tous ensemble, ça rappelle un peu les attroupements de la fête de la musique. Mais pour les vrais moutons, il n’y a pas de risque d’épidémie ».

Il y a quelques semaines, le septuagénaire a fait un coup de gueule sur la toile : « On a du mal à comprendre tout ça et maintenant entre les infos un jour sur un déconfinement par région, le lendemain ce n’est plus par région. Un jour, l’école est obligatoire, le lendemain elle ne l’est plus. Donc tout ça donne le tournis ».