Gad Elmaleh agace Caroline de Monaco durant sa relation avec Charlotte Casiraghi par le biais de sa consommation excessive d’alcool. Dans ce sens, cette addiction brise totalement la relation entre le papa du petit Raphaël et son ex belle-maman. En même temps, l’aînée des Grimaldi subit déjà les effets de cette dépendance avec son époux Ernest August de Hanovre.

Une addiction brise leurs liens


En effet, le rapport compliqué avec l’alcool de Gad Elmaleh agace Caroline de Monaco et brise totalement leur relation.

Dans ce sens, l’ex de Charlotte Casiraghi évoque ce sujet sensible dans le cadre d’une interview avec Journal de Dimanche.
Apparemment, le papa de Raphaël actuellement âgé de 8 ans affirme fièrement qu’il décide d’arrêter l’alcool le 1 août 2021.

Notamment, le célèbre humoriste français d’origine marocaine qui présente son spectacle à Dubaï se qualifie en tant qu’alcoolique asymptomatique.
Autrement dit, le genre d’alcoolique qui ne roule pas par terre et ne saigne pas du nez, communément appelé mondain.

Gad Elmaleh agace Caroline de Monaco


En effet, en picolant pour n’importe quelle occasion Gad Elmaleh agace Caroline de Monaco qui ne tolère pas cette addiction.

Apparemment, l’ex de Charlotte Casiraghi confie qu’il boit qu’il soit heureux ou malheureux, après un bon comme un mauvais show.
En même temps, l’humoriste estime qu’un mec classe qui enchaîne les coupes de champagne en riant reste un alcoolique.

Et pourtant, même en état d’ivresse le papa du petit Raphaël ne se montre jamais violent envers son entourage.
Notamment, comme le cas de l’époux de son ex belle-maman l’ainée des Grimaldi, le prince Ernest August de Hanovre.

Le cas du mari de Caroline de Monaco


En effet, la justice autrichienne oblige l’époux de Caroline de Monaco à de suivre une psychothérapie pour surmonter sa dépendance.

Dans ce sens, le prince Ernest August de Hanovre se retrouve contraint de rester en état de sobriété pendant trois ans.
En même temps, la justice autrichienne lui interdit de rester dans son domicile, la résidence Auerbach faute de son comportement.

Et pourtant, le papa de Charlotte Casiraghi passe cinquante années de sa vie dans cet ancien pavillon de chasse.
Apparemment, le magazine Bunte rapporte qu’en tant que tutrice légale, l’aînée des Grimaldi doit accueillir le patient durant son traitement.