Gad Elmaleh fête ses 50 ans au jour de 19 avril et reçoit un précieux cadeau de la part de son ex-épouse Charlotte Casiraghi. Dans ce sens, après un long moment de tension concernant leur petit garçon, les parents de Raphaël veulent la paix. Notamment, celle qui partage la vie de Dimitri Rassam depuis 2019 veut laisser à l’humoriste français la garde de Raphaël.

Gad Elmaleh fête ses 50 ans


En effet, Gad Elmaleh fête ses 50 ans le 19 avril dernier et reçoit de nombreux vœux d’anniversaire pour l’occasion.
Dans ce sens, sa maman lui adresse également un message particulier pour ce jour si spécial dans l’existence de l’humoriste.

En même temps, il va certainement organiser une fête dans la soirée en compagnie de sa famille et ses proches.
Notamment, le comédien va pouvoir profiter de la célébration en compagnie de son fils avec Charlotte Casiraghi, le petit Raphaël.

Par la suite, il va reprendre la tournée de son spectacle d’Ailleurs pour lequel son public l’attend à Montpellier.

La paix avec Charlotte Casiraghi


En effet, le magazine Voici rapporte que Gad Elmaleh fête ses 50 ans en retrouvant la paix avec son ex.

Dans ce sens, l’humoriste ne valide pas le fait que Charlotte Casiraghi affiche leur fils à la fête nationale monégasque.
Apparemment, la famille princière s’en sert pour une diversion en raison de l’affaire concernant la princesse Charlène de Monaco.

Notamment, le papa de Raphaël refuse que son fils se mêle à cette mascarade pour arranger la communication du Palais.
En même temps, France Dimanche veut découvrir le fond du problème en se basant sur les propos de Stéphane Koechlin.

La raison de toutes ces frictions


En effet, l’auteur de Gad Elmaleh, la vie pas normale affirme que Raphaël représente la principale raison de cette discorde familiale.

Dans ce sens, la famille de Gad Elmaleh ne veut pas que le petit reçoit le sacrement du baptême à Monaco.
En même temps, le Rocher considère le catholicisme comme religion d’État provoquant la réticence de la famille du côté paternel.

Par conséquent, cette affaire de religion entraine les frictions au sein de la famille de Charlotte Casiraghi et du comédien.
Et pourtant, le papa de Raphaël déclare dans une interview accordée à Gala que cette double culture représente un atout.