Ce virus ayant apparu en Chine, plus d’un an déjà fait un ravage dans le monde entier. En effet, le fléau a fait 66 000 morts rien qu’en France depuis son apparition. Les États ont mis en place des protocoles sanitaires afin d’éviter la propagation rapide du virus.

Un virus trop mortel


Beaucoup de pays dans le monde ont dû interdire tout accès à leurs frontières pour le bien de leurs populations. Les entreprises ont bénéficié de plusieurs mesures à cet égard. Seuls ceux qui sont de premières nécessités gardent leurs portes ouvertes. Jusqu’à maintenant, seuls les supermarchés, les pharmacies et les banques ont eu le droit de rester ouvert. Une situation qui frappe le morale des Français, ceux qui ont presque atteint un affaiblissement moral dû à ces confinements successifs.

De nombreuses stars ont ignoré les précautions contre cette maladie et ils furent contaminés. Le chanteur Patrick Bruel a été contaminé par le covid 19, mais aussi la chanteuse Linda De Suza et d’autres célébrités.

Il a échappé belle !


Lors de la diffusion de « Sept à huit » sur TF1, il nous a fait part de la souffrance qu’il a vécue. Il a même pensé qu’il allait en mourir. Grace à Dieu, le paternel du petit Raphaël s’en est sortis. Mais la fatigue était présente pendant de longues semaines. Il devrait se rapprocher de quiconque et rester confiné chez lui pendant deux semaines.

Ce grand humoriste ne savait guère où il était et disait qu’il a perdu beaucoup de poids dû à sa perte d’appétit. Il subissait d’affreux maux de ventre. « C’est la grippe extrême ! » S’exclama-t-il, précisant qu’il ne s’en sortira point vivant. Une situation dont il se souviendra toute sa vie. « Je ne pouvais pas monter les escaliers sans suffoquer, comme si j’avais couru pendant toute une journée. C’était épouvantable. J’ai mis trois, quatre mois pour récupérer, pour refaire du sport, pour redevenir comme avant, a-t-il confié avec plein d’émotions. Il nous a fait part qu’il allait se faire vacciner et qu’il proposerait la même prévention à ses parents pour qu’ils ne subissent point le même calvaire.